Mobile Version

    You can use your smart phone to browse stories in the comfort of your hand. Simply browse this site on your smart phone.

    RSS Feeds

    Using an RSS Reader you can access most recent stories and other feeds posted on this network.

    SNetwork Recent Stories

AFN National Chief Perry Bellegarde Releases Survey on National Aboriginal Languages Day Showing Majority of Canadians Support Efforts to Preserve, Protect and Revitalize Indigenous Languages

by pmnationtalk on March 31, 2017164 Views

afn-logo

March 31, 2017

AFN National Chief Perry Bellegarde Releases Survey on National Aboriginal Languages Day Showing Majority of Canadians Support Efforts to Preserve, Protect and Revitalize Indigenous Languages

(Ottawa, ON) – On March 31, National Aboriginal Languages Day, Assembly of First Nations (AFN) National Chief Perry Bellegarde released results of a national survey showing that the majority of Canadians support legislation to preserve, protect and revitalize Indigenous languages in Canada.

“It is important and encouraging that the majority of Canadians understand the need to promote and revitalize Indigenous languages,” said National Chief Bellegarde. “Under the Indian Act and through the residential schools, Canada deliberately tried to eradicate Indigenous languages. We must undo the damage done. Our languages are national treasures spoken nowhere else. They are a shared part of our history and an essential element of our right to self-determination. We can work together to support and strengthen our languages, and we must start now.”

There are currently more than 50 Indigenous languages being spoken in Canada, but only three are predicted to survive unless there is drastic action. The survey, conducted by Nanos Research, found that nearly three quarters of Canadians (74%) support the creation of an Indigenous Languages Act with the goal of ensuring the preservation, protection and revitalization of Indigenous languages in Canada. The most common reason given for this support was that language is important to culture and identity.

Following strong advocacy by the AFN and National Chief Bellegarde, the Prime Minister stated at the AFN Special Chiefs Assembly in December 2016 that he would commit to co-developing an Indigenous Languages Act with Indigenous peoples to ensure the “preservation, protection, and revitalization of First Nations, Métis, and Inuit languages in this country.” Budget 2017 included funding to support Indigenous languages.

National Chief Bellegarde stated: “I want to hear our Elders whisper the ancient words of the ancestors into the ears of our babies. I want to see our young people speaking our languages on school playgrounds. To Indigenous people, wherever you are, I encourage you to seek out our fluent speakers and learn from them. Insist on your right to have your local languages taught in the schools systems and keep working at being able to speak your language.”

National Aboriginal Languages Day was established by AFN Chiefs-in-Assembly in 1989 to create awareness across Canada of the languages of the First Peoples, and to build support for their preservation.

Nanos conducted an RDD dual frame (land- and cell- lines) hybrid telephone and online random survey of 1,000 Canadians, 18 years of age or older, between February 25th and 28th, 2017. The margin of error for a random survey of 1,000 Canadians is ±3.1 percentage points, 19 times out of 20.

The AFN is the national organization representing First Nations citizens in Canada. Follow AFN on Twitter @AFN_Updates.

―30―

For media requests or more information, please contact:

Alain Garon
Bilingual Communications Officer
613-241-6789 ext. 382, or cell: 613-292-0857
agaron@afn.ca

—————————————————————–

Le 31 mars 2017

Lors de la Journée nationale des langues autochtones, le Chef national de l’APN Perry Bellegarde dévoile les résultats d’un sondage indiquant que la majorité des Canadiens appuient les efforts visant à préserver, à protéger et à revitaliser les langues autochtones

(Ottawa, ON) – À l’occasion de la Journée nationale des langues autochtones, qui a eu lieu le 31  mars, Perry Bellegarde, Chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN), a dévoilé les résultats d’un sondage national indiquant que la majorité des Canadiens appuient les mesures législatives visant à préserver, à protéger et à revitaliser les langues autochtones au Canada.

« Le fait que la majorité des Canadiens comprennent la nécessité de promouvoir et de revitaliser les langues autochtones est important et encourageant », a déclaré Perry Bellegarde, Chef national. « En vertu de la Loi sur les Indiens et par l’entremise des pensionnats, le Canada a délibérément cherché à éradiquer les langues autochtones. Nous devons réparer les torts causés. Nos langues sont des joyaux nationaux qui ne sont parlées nulle part ailleurs. Elles font partie de notre histoire commune et sont un élément vital de notre droit à l’autodétermination. Nous pouvons travailler ensemble afin de soutenir et de renforcer nos langues, et nous devons nous y mettre maintenant. »

Il existe actuellement plus de 50 langues autochtones parlées au Canada, mais l’on prédit que seulement trois survivront, à moins que des mesures draconiennes ne soient prises. Le sondage, mené par Nanos Research, indique que près des trois quarts des Canadiens (74 %) soutiennent la création d’une Loi sur les langues autochtones visant à préserver, à protéger et à revitaliser les langues autochtones au Canada. La raison la plus couramment invoquée par les répondants pour soutenir une telle loi est l’importance de la langue à l’égard de la culture et de l’identité.

À la suite du fervent plaidoyer de l’APN et du Chef national Perry Bellegarde, le premier ministre a affirmé lors de l’Assemblée extraordinaire des Chefs de l’APN en décembre 2016 qu’il s’engagerait à promulguer une Loi sur les langues autochtones, conçue de façon conjointe avec les peuples autochtones, dans le but de « préserver, de protéger et de revitaliser les langues des Premières Nations, des Métis et des Inuits dans ce pays ». Le budget 2017 prévoyait un financement pour soutenir les langues autochtones.

Le Chef national Perry Bellegarde a affirmé : « Je veux que nos aînés murmurent les paroles anciennes de nos ancêtres dans les oreilles de nos bébés. Je veux voir nos jeunes parler nos langues dans les cours d’école. Aux peuples autochtones, peu importe où vous êtes, je vous encourage à chercher les membres de nos collectivités qui parlent couramment nos langues et à apprendre d’eux. Insistez sur votre droit à l’enseignement de vos langues locales dans les systèmes scolaires et poursuivez vos efforts en vue de parler votre langue ancestrale. »

La Journée nationale des langues autochtones a été établie par l’Assemblée générale des chefs de l’APN en 1989 afin de sensibiliser les gens de partout au Canada aux langues des peuples autochtones et de fournir un soutien en vue de les préserver.

Nanos a mené du 25 au 28 février 2017 un double sondage aléatoire hybride en ligne et au téléphone par composition aléatoire (lignes terrestres et téléphones cellulaires) auprès de 1 000 Canadiens âgés de 18 ans ou plus. La marge d’erreur d’un sondage aléatoire auprès de 1 000 Canadiens est de ±3,1 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

L’Assemblée des Premières Nations est un organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations du Canada. Suivez l’APN sur Twitter @AFN_Updates.

―30―

Demandes des médias ou renseignements :

Alain Garon
Agent de communications bilingue
613 241-6789, poste 382, ou cell. : 613 292-0857
agaron@afn.ca

Send To Friend Email Print Story

Comments are closed.

NationTalk Partners & Sponsors Learn More