APTN Investigates Wins 2010 Amnesty International Canada Human Rights Award

by NationTalk on December 20, 20101959 Views

MEDIA ADVISORY
www.aptn.ca
December 20, 2010

 

Aboriginal Peoples Television Network (APTN) congratulates Tina House and the APTN Investigates team for winning the 2010 Amnesty International Canada Human Rights Journalism Award for their report on Missing Women.

The announcement, made officially Thursday, celebrates journalistic accomplishments in bringing public awareness of human rights violations. The APTN Investigates episode, Missing Women is a powerful examination of the plight of missing Aboriginal women. Reporter Tina House referenced reports about the downtown eastside of Vancouver, the Walk for Justice, and even the tragic case of the death of her own cousin. Tina House exemplifies the dismissive attitude of the police and others who failed to address the issue of over 500 missing and murdered women.

“APTN congratulates Tina House and the APTN Investigates team on this great honour,” said Jean LaRose, APTN Chief Executive Officer. “This achievement is not only a recognition of their hard work in creating substantial news coverage, but also a testament to the social significance these stories provide. Creating this public awareness is critical in Canada given the general lack of coverage and interest in such issues by mainstream media. I am excited to see what’s next for APTN Investigates .”

APTN Investigates , currently in its second season, is an investigative news program that goes behind the headlines, past the sound bites and digs deep to find out the truth. If things don’t quite add up, the most knowledgeable team of reporters are assigned to peel away the layers of spin and get right to the heart of the issue. APTN Investigates asks the tough questions on behalf of APTN viewers to reveal what’s really going on.

The Amnesty International Canada Media Awards recognize the efforts of journalists to help Canadians become aware of human rights issues within the mission of Amnesty International and for their vital importance in motivating the public to act and help force governments and opposition groups to change.

The judges for the Amnesty International Canada Media Awards in English this year were: Jeff Sallot, an instructor in journalism at Carleton University and former Parliamentary reporter for The Globe and Mail, Madelaine Drohan, an author and Ottawa correspondent for The Economist, and John Tackaberry, Media Relations for the English branch of Amnesty International Canada, a former reporter for Inter Press Service andPacifica Radio News.

About APTN:
September 1, 2010 marked the 11-year anniversary of the launch of the first national Aboriginal television network in the world with programming by, for and about Aboriginal Peoples to share with all Canadians and viewers around the world. APTN is available in approximately 10 million Canadian households and commercial establishments with cable, direct-to-home satellite (DTH), telco-delivered and fixed wireless television service providers. The network launched its high definition channel APTNHD in the spring of 2008. APTN does not receive government funding for operations but generates revenue through subscriber fees, advertising sales and strategic partnerships. APTN broadcasts programming with 56% offered in English, 16% in French and 28% in Aboriginal languages. For program schedule or for more information, please contact APTN at (204) 947-9331 or toll-free at 1-888-278-8862, or visit the website at www.aptn.ca.

– 30 –

For further information, contact:

Sylvia Munro-Smith
Manager of Communications
APTN
(204) 947-9331 ext. 339

ssmith@aptn.ca

————-

AVIS AUX MÉDIAS
www.aptn.ca
Le 20 decembre 2010

AMNISTIE INTERNATIONALE CANADA REMET À APTN INVESTIGATES
UN PRIX DES DROITS DE LA PERSONNE 2010

Le Réseau de télévision des peuples autochtones (APTN) félicite Tina House et l’équipe d’APTN Investigates, à qui le reportage intitulé « Missing Women » a valu le Prix des médias 2010 d’Amnistie internationale Canada, dans la catégorie des droits de la personne.

Faite jeudi, l’annonce officielle rend hommage aux réalisations journalistiques qui informent la population au sujet des violations des droits de la personne.

L’épisode « Missing Women » d’APTN Investigates consiste en un puissant examen de la situation critique des femmes autochtones portées disparues. La journaliste Tina House évoque des reportages sur le quartier est du centre-ville de Vancouver, la marche pour la justice, et même la mort tragique de sa propre cousine. Tina House fait ressortir la nonchalance par laquelle les policiers et d’autres personnes évitent de s’attaquer au dossier des plus de 500 femmes disparues ou assassinées.

« APTN félicite Tina House et l’équipe d’APTN Investigates pour les honneurs qu’ils récoltent », de dire le directeur général d’APTN, Jean LaRose. « Cette réussite n’est pas qu’une reconnaissance de l’acharnement avec lequel ils produisent des reportages fouillés, elle témoigne aussi de l’importance sociale de ces récits. Au Canada, il est essentiel de sensibiliser la population, étant donné le manque généralisé de reportages et d’intérêt accordé à de telles questions par les médias grands publics. J’ai bien hâte de voir ce que l’avenir réserve à APTN Investigates. »

Émission de journalisme d’enquête qui scrute les grands titres, va au-delà des inserts sonores et creuse la vérité, APTN Investigates en est à sa deuxième saison. Lorsque la logique est déficiente, les meilleurs journalistes sont mobilisés pour éplucher la question jusqu’à en avoir le cœur net. APTN Investigates pose des questions difficiles au nom des téléspectateurs d’APTN, dans le but d’étaler la vérité au grand jour.

Le Prix des médias d’Amnistie internationale Canada salue les efforts déployés par les journalistes pour aider les Canadiens à saisir les questions relatives aux droits de la personne qui relèvent de la mission d’Amnistie internationale, en plus de reconnaître leur importance vitale au chapitre de la motivation de la population à agir et à forcer les gouvernements et les groupes de l’opposition à changer le cours des choses.

Cette année, les juges anglophones affectés au Prix des médias d’Amnistie internationale Canada étaient : Jeff Sallot, formateur en journalisme à l’Université Carleton et ancien journaliste parlementaire pour The Globe and Mail; Madelaine Drohan, auteure et correspondante à Ottawa pour The Economist; John Tackaberry, agent des relations avec les médias pour la division anglophone d’Amnistie internationale Canada, et ancien journaliste à l’Inter Press Service et à Pacifica Radio News.

APTN en bref
Le 1er septembre 2010, APTN a célébré son 11e anniversaire en tant que premier réseau national de télévision autochtone au monde. Conçues par, pour et sur les Autochtones, ses émissions s’adressent à tous les Canadiens et aux téléspectateurs du monde entier. APTN est capté dans quelque 10 millions de foyers et d’établissements commerciaux au Canada, grâce à la télévision par câble, à la diffusion directe, à la téléphonie et à la technologie sans fil. Le Réseau a inauguré son canal à haute définition APTN HD au printemps 2008. Les revenus d’APTN, qui ne reçoit aucun financement d’exploitation du gouvernement, proviennent de frais d’adhésion, de la vente de publicité et de partenariats stratégiques. Sa programmation est diffusée à 56 % en anglais, à 16 % en français, et à 28 % dans des langues autochtones. Pour obtenir l’horaire de programmation ou des renseignements supplémentaires, veuillez communiquer avec APTN au 204-947-9331 ou, sans frais, au 1-888-278-8862, ou encore visitez son site à www.aptn.ca.

– 30 –
Renseignements :

Jean-François O’Bomsawin
Coordonnateur des communications
APTN
514-495-6424, poste 8005

jobomsawin@aptn.ca

Send To Friend Email Print Story

Comments are closed.

NationTalk Partners & Sponsors Learn More