You can use your smart phone to browse stories in the comfort of your hand. Simply browse this site on your smart phone.

    Using an RSS Reader you can access most recent stories and other feeds posted on this network.

    SNetwork Recent Stories

Moving Forward Together with Bingwi Neyaashi Anishinaabek

by pmnationtalk on July 24, 2019305 Views

Moving Forward Together with Bingwi Neyaashi Anishinaabek

Fredericton, July 24, 2019 — The long and courageous journey of Bingwi Neyaashi Anishinaabek (BNA) is a story to be told and shared.  With determination and resilience BNA has overcome many challenges and is now embracing market housing to strengthen their community.  On June 21, 2019, National Indigenous People’s Day, BNA came together with partner organizations from industry, government and business to celebrate the “homecoming of Bingwi Neyaashi Anishinaabek” and the first home building since the community was so heartlessly destroyed over 60 years ago.  The First Nations Market Housing Fund (the Fund) was there to celebrate with the community.

Pictured left to right: John Beaucage, Fund Chairperson; Katie Borysewicz, BNA Councillor; Joe Ladouceur, BNA Chief; Lillian Calder, BNA Councillor; Deborah Taylor, Fund Executive Director

Chief Joe Ladouceur explained, we have survived significant adversity at the hands of outside forces beyond our control, yet rather than wither away, we have arisen once again to reclaim what is rightfully ours.  It is crucial to provide a financial base for our community and to ensure we have the resources required to continue to develop our land and to move forward in a thoughtful and progressive, yet also in an aggressive manner.  We value the continuing support of the First Nations Market Housing Fund in our journey.

BNA intends to start building in the Fall of 2019 under the Fund’s Credit Enhancement Program and within 5 years to build a total of 10 housing units, including 8 homeownership and 2 rental units, while continuing to support seasonal residents.

John Beaucage, Chair of the Fund, congratulated the present and past leaders, and the community, recognizing their inspiring years of hard work and unceasing determination that led to this wondrous occasion.  He noted “how proud and honoured he has been to work with BNA from the beginning because they had a vision.” “BNA was the 29th First Nation who chose to work with the Fund; the Fund is now serving 254 First Nations across the country” he said.

The First Nations Market Housing Fund

The Fund is a registered not-for-profit trust established by the Government of Canada, which was born out of what has become known as the Kelowna Accord. First Nations communities continue to lag behind the rest of Canada in health and most social and economic determinants — including housing. The Fund is an important part of the mix of solutions necessary to provide homes, strengthen communities and empower First Nations like BNA across Canada.

The Fund helps First Nations families overcome the barriers to home ownership and close the housing gap. The federal government’s one-time investment of $300 million in the Fund has the potential to leverage $3 billion of investments in homes on reserve and on settlement lands and lands set aside for First Nations across Canada.

The latest figures from Statistics Canada, in 2016, show that 31 percent of on-reserve units were privately owned compared with approximately 69 percent of non-indigenous Canadians. According to the 2016 Census:

  • one‑fifth (19.4%) of the total Aboriginal population in Canada reported living in a dwelling in need of major repairs compared to 6.0% of the non‑Aboriginal population;
  • close to one‑fifth (18.3%) of the Aboriginal population lived in housing that was considered not suitable for the number of people who lived there, according to the National Occupancy Standard.

The Fund helps First Nations communities by:

  • Providing a 10% backstop for housing loans guaranteed by the First Nation;
  • Providing financial leverage to negotiate with lenders for the best possible loan terms and conditions;
  • Strengthening First Nations communities and supporting increased self-sufficiency by providing financial literacy and financial management tools, enhancing the governance framework, and developing capacity with education, information, and innovative services.

The Fund works with financial institutions committed to providing a high level of service to First Nation governments:

The Fund’s growing list of both national and regional financial institutions across Canada which have chosen to finance loans backed by the Fund, includes BMO; CIBC; Peace Hills Trust; First Nations Bank of Canada; Vancouver City Savings, Affinity and Valley First Credit Unions; Envision Financial; Desjardins Group; Northern Savings Credit Union; Williams Lake and District Credit Union and six Caisse populaires in Ontario located in Hearst, Kapaskasing, Verner, Alban, Noëlville and Sturgeon Falls.

For more information, please visit the Fund’s website at www.fnmhf.ca.

Media Contacts:
First Nations Market Housing Fund
Deborah Taylor
Executive Director
613-740-9931

Bingwi Neyaashi Anishinaabek
Joe Ladouceur
Chief
807-632-5772
807-623-2724

Backgrounder

Bingwi Neyaashi Anishinaabek (BNA), also known as Sandpoint First Nation, is located on pristine eastern shores of Lake Nipigon in Northwest Ontario, approximately 2 hours northeast of the City of Thunder Bay, Ontario.

In the 1950’s, BNA members were forcefully removed from their traditional homeland after the Province canceled a license of occupation to make way for a provincial park. Through the persistent efforts of successive leaders and Elders, the people of BNA have worked tirelessly to reclaim and rebuild their community.  In 2010, an Order-In-Council was passed and presented to the community which formally created a total of 984.6 hectares of reserve lands for the BNA.  In this same year, BNA applied and was approved to participate in the First Nations Market Housing Fund Capacity Development Program, with the recommendation that additional time be spent on the development and implementation of key areas of governance in order to be considered under the Fund’s Credit Enhancement Program.

The community undertook a number of community rebuilding efforts over this period of time, including the development of the BNA Land Code, Matrimonial Real Property Law, Capital Plan, Water Source Investigation Study, Survey Plans, Housing Strategy, and Housing Policy development to name a few.

It has long been the vision of the community’s leadership and membership to reconnect and rebuild on the land.  In February 2019 BNA was approved to participate in the Credit Enhancement Facility of the First Nations Market Housing Program. This is a major achievement belonging to the First Nation membership, leadership and staff.  BNA will now be able to offer eligible housing loans to its members backed by the Fund.


Progresser ensemble avec Bingwi Neyaashi Anishinaabek

Fredericton, le 24 juillet 2019 — Le long et courageux parcours de la Première Nation Bingwi Neyaashi Anishinaabek (BNA) est une histoire qui vaut la peine d’être racontée et partagée. Grâce à sa détermination et à sa résilience, BNA a surmonté de nombreux défis et se tourne désormais vers les logements du marché pour renforcer sa collectivité. Le 21 juin 2019, à l’occasion de la Journée nationale des peuples autochtones, BNA s’est réunie avec des organismes partenaires de l’industrie, du gouvernement et du milieu des affaires pour célébrer « le retour de Bingwi Neyaashi Anishinaabek » et la première construction domiciliaire depuis la destruction impitoyable de cette collectivité, il y a plus de 60 ans. La direction du Fonds pour les logements du marché destinés aux Premières Nations (le Fonds) était présente pour célébrer avec la collectivité.

Sur la photo, de gauche à droite : John Beaucage, président du Fonds; Katie Borysewicz, conseillère de BNA; Joe Ladouceur, chef de BNA; Lillian Calder, conseillère de BNA; Deborah Taylor, directrice exécutive du Fonds

Comme l’a expliqué le chef Joe Ladouceur : « Nous avons survécu à une grande épreuve aux mains de forces extérieures indépendantes de notre volonté, mais au lieu de disparaître, nous sommes revenus reprendre ce qui nous appartient de droit. Il est essentiel de fournir une base financière à notre collectivité et de faire en sorte d’avoir les ressources nécessaires pour continuer à mettre en valeur nos terres et à aller de l’avant de façon réfléchie et progressiste, mais aussi de façon dynamique. Nous apprécions le soutien continu que le Fonds pour les logements du marché destinés aux Premières Nations apporte à notre cheminement. »

BNA prévoit commencer la construction à l’automne 2019 dans le cadre du programme d’amélioration des modalités de crédit du Fonds. D’ici cinq ans, elle prévoit construire dix unités d’habitation au total, dont huit logements pour propriétaires et deux logements locatifs, tout en continuant de soutenir les résidents saisonniers.

John Beaucage, président du Fonds, a félicité les dirigeants actuels et passés ainsi que la collectivité, en soulignant les années inspirantes de travail acharné et de détermination constante qui ont mené à cette merveilleuse occasion. « Je suis fier et honoré de travailler avec la Première Nation BNA depuis le début, car elle avait une vision », a-t-il affirmé. « BNA est la 29e Première Nation qui a choisi de travailler avec le Fonds; celui-ci soutient maintenant 254 Premières Nations partout au pays », a-t-il ajouté.

Le Fonds pour les logements du marché destinés aux Premières Nations

Le Fonds, une fiducie enregistrée à but non lucratif établie par le gouvernement du Canada, est issu de ce qu’on appelle maintenant l’Accord de Kelowna. Les collectivités des Premières Nations accusent toujours un retard par rapport au reste du Canada quant aux déterminants de la santé et à la plupart des déterminants sociaux et économiques, dont le logement. Le Fonds est un élément important de l’ensemble de solutions nécessaires pour fournir des logements, renforcer les collectivités et habiliter les Premières Nations comme BNA partout au Canada.

Le Fonds aide les familles des Premières Nations à surmonter les obstacles à l’accession à la propriété et à éliminer la pénurie de logements. L’investissement ponctuel de 300 millions de dollars du gouvernement fédéral dans le Fonds pourrait, par effet de levier, engendrer des investissements de 3 milliards de dollars en matière de logement dans des réserves et sur des terres désignées et des terres mises de côté pour les Premières Nations de toutes les régions du pays.

Les données les plus récentes de Statistique Canada, qui datent de 2016, révèlent que 31 p. cent des unités de logement dans les réserves étaient de propriété privée, par rapport à environ 69 p. cent chez les Canadiens non autochtones. Selon le Recensement de 2016 :

  • un cinquième (19,4 %) de la population autochtone totale au Canada a déclaré vivre dans un logement nécessitant des réparations majeures, comparativement à 6 p. cent de la population non autochtone;
  • près d’un cinquième (18,3 %) de la population autochtone vivait dans un logement qui est considéré comme étant de taille insuffisante pour le nombre de personnes qui y habitent, selon la Norme nationale d’occupation.

Le Fonds aide les communautés des Premières Nations en :

  • fournissant un filet de sécurité de 10 p. cent pour les prêts à l’habitation garantis par la Première Nation;
  • fournissant un levier financier pour négocier avec les prêteurs les meilleures modalités de prêt possible;
  • renforçant les collectivités des Premières Nations et en leur permettant d’accroître leur autonomie grâce à des outils de littératie et de gestion financière, en améliorant leur cadre de gouvernance et en renforçant le potentiel par l’éducation, l’information et des services innovateurs.

Le Fonds collabore avec les institutions financières qui s’engagent à fournir un service de haut niveau aux gouvernements des Premières Nations :

La liste de plus en plus longue d’institutions financières nationales et régionales au Canada qui ont choisi de financer les prêts garantis par le Fonds comprend : la BMO; la Banque CIBC, la Société de fiducie Peace Hills; la Banque des Premières Nations du Canada; Vancouver City Savings, Affinity Credit Union et Valley First Credit Union; Envision Financial; le Mouvement Desjardins, Northern Savings Credit Union; Williams Lake and District Credit Union et l’Alliance des caisses populaires. Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site Web du Fonds à www.fnmhf.ca.

Relations avec les médias :
Fonds pour les logements du marché destinés aux Premières Nations
Deborah Taylor
Directrice exécutive
613-740-9931

Bingwi Neyaashi Anishinaabek
Joe Ladouceur
Chef
807-632-5772
807-623-2724

DOCUMENT D’INFORMATION

Bingwi Neyaashi Anishinaabek (BNA), également connue sous le nom de Première Nation Sandpoint, est située sur la rive est vierge du lac Nipigon, dans le nord-ouest de l’Ontario, à environ deux heures au nord-est de la ville de Thunder Bay, en Ontario.

Dans les années 1950, les membres de BNA ont été déplacés de force de leurs terres ancestrales après que la province eut annulé un permis d’occupation pour faire place à un parc provincial. Grâce aux efforts soutenus des leaders et des anciens qui se sont succédé, les membres de la Première Nation BNA ont travaillé sans relâche pour se réapproprier et rebâtir leur collectivité. En 2010, un décret a été adopté et présenté à la collectivité, entraînant la création officielle de 984,6 hectares de terres de réserve pour BNA. Au cours de la même année, BNA a présenté une demande, qui a été approuvée, pour participer au Programme de développement du potentiel du Fonds pour les logements du marché destinés aux Premières Nations, avec la recommandation de consacrer plus de temps à l’élaboration et à la mise en œuvre de secteurs clés de gouvernance afin d’être prise en considération dans le cadre du programme d’amélioration des modalités de crédit du Fonds.

La collectivité a entrepris divers efforts de reconstruction au cours de cette période, notamment l’élaboration du code foncier, de la loi sur les biens immobiliers matrimoniaux, du plan d’immobilisations, de l’étude sur les sources d’eau, des plans d’arpentage, de la stratégie de logement et de la politique de logement de BNA.

Depuis longtemps, les dirigeants et les membres de la collectivité avaient pour vision de rétablir le lien avec la terre et de rebâtir. En février 2019, la participation de BNA au mécanisme d’amélioration des modalités de crédit du programme pour les logements du marché destinés aux Premières Nations a été approuvée. Il s’agit d’une importante réalisation pour les membres, les dirigeants et le personnel de la Première Nation. BNA pourra désormais offrir à ses membres des prêts à l’habitation admissibles garantis par le Fonds.

NT5

Send To Friend Email Print Story

Comments are closed.

NationTalk Partners & Sponsors Learn More

CLOSE
CLOSE