Nation Talk

    Most Popular Channels

    No channels found.

    Most Recent Stories

    There are currently no recent stories to display.

    Mobile Version

    You can use your smart phone to browse stories in the comfort of your hand. Simply browse this site on your smart phone.

    RSS Feeds

    Using an RSS Reader you can access most recent stories and other feeds posted on this network.

    SNetwork Recent Stories

NWAC Observes International Women’s Day, March 8th, 2012

by NationTalk on March 6, 2012332 Views

nwac_logo

PRESS RELEASE – FOR IMMEDIATE RELEASE

March 6th, 2012 (Ottawa, ON) – The Native Women’s Association of Canada (NWAC) will join the international community on March 8 th to celebrate International Women’s Day. On this day, NWAC would like to formally acknowledge and honour all Aboriginal women, past and present, who, despite all odds, have kept our languages, customs and cultures alive. NWAC will be hosting two doll-making workshops, with the theme being, “Each Statistic Tells a Story” to encourage learning, honouring and social activism. The first workshop will be held on Tuesday, March 6 th for secondary school students and the second will be held on March 8 th, International Women’s Day. The workshops, to be held in Ottawa, are open to any person who wishes to participate in a hands-on project and who would like to engage in a discussion that will focus on human rights and the Aboriginal women and girls’ experience in Canada. The dolls will be included as part of a travelling art exhibit in memory of the more than 600 missing and murdered Aboriginal women and girls in Canada. More information on this event can be obtained by calling the contact person identified below.

“This Aboriginal doll-making event is an opportunity to get together as a community in creating a visual reminder of those who have paid the ultimate price for society’s disregard. We hope that this will contribute to the momentum for change,” said President Jeannette Corbiere Lavell.

The idea of a day for women, celebrated all over the world, began at the beginning of the past century in America and Europe. In December 1977 the UN General Assembly adopted a resolution proclaiming a United Nations Day for Women’s Rights and International Peace.

Since those early years, much progress has been made for women in developed and developing countries alike: in many countries, provisions guaranteeing the enjoyment of human rights without discrimination on the basis of sex have been included in constitutions; legal literacy and other measures have been introduced to alert women to their rights and to ensure their access to those rights; the world community has identified violence against women as a clear violation of women’s rights; incorporating gender perspectives into regular programmes and policies has become a priority at the United Nations and in many member states.

Although much remains to be done to achieve full equality, the voices of women are being heard. March 8th provides an opportunity to pay tribute to the achievements of women and to highlight the needs and concerns of women on national, regional and global agendas.

-30-

For more information on the above, please contact:
Irene Goodwin, Director of Evidence to Action
1-800-461-4043 or igoodwin[at]nwac.ca

————

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – PUBLICATION IMMÉDIATE

L’AFAC OBSERVE LA JOUNNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME,
LE 8 MARS 2012

OTTAWA (Ontario), le 6 mars 2012 – L’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC), se joindra à la communauté internationale, le 8 mars, pour célébrer la Journée internationale de la femme. À cette occasion, l’AFAC tient à reconnaître et à honorer officiellement toutes les femmes autochtones passées et présentes qui, contre vents et marées, ont gardé vivantes nos langues, nos coutumes et nos cultures.

L’AFAC tiendra deux ateliers de fabrication de poupées, sous le thème « Chaque statistique raconte une histoire », pour honorer les femmes et encourager l’apprentissage et l’activisme social. Le premier atelier, pour les élèves des écoles secondaires, aura lieu le mardi 6 mars et le deuxième, le 8 mars, Journée internationale des femmes. Ces ateliers, qui se tiendront à Ottawa, sont ouverts à toutes les personnes qui désirent mettre la main à l’ouvrage et participer à une discussion qui portera sur les droits de la personne et l’expérience vécue des femmes et des filles autochtones au Canada. Les poupées feront partie d’une exposition itinérante d’œuvres d’art à la mémoire de plus de 600 femmes et filles autochtones au Canada qui sont disparues ou ont été assassinées. (On peut obtenir plus de renseignements à ce sujet en téléphonant à la personne-ressource mentionnée plus bas.)

« Cette activité de fabrication de poupées autochtones est une occasion de nous rassembler en tant que communauté pour créer un rappel visuel de celles qui ont payé le prix ultime de l’indifférence de la société. Nous espérons contribuer ainsi au mouvement qui amènera le changement », a dit la présidente de l’AFAC, Jeannette Corbiere Lavell.

L’idée d’une journée pour les femmes, célébrée partout dans le monde, a pris naissance en Amérique et en Europe au début du siècle dernier. En décembre 1977, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution proclamant la Journée des Nations Unies pour les droits de la femme et la paix internationale.

Depuis cette époque, beaucoup de progrès a été réalisé pour les femmes, dans les pays développés et les pays en développement : des dispositions garantissant le respect des droits de la personne sans discrimination sexuelle ont été inscrites dans nombre de constitutions nationales. Des efforts ont été déployés pour vulgariser l’information juridique, et d’autres mesures ont été prises pour éveiller les femmes à leurs droits et faire en sorte qu’elles y aient accès. La communauté mondiale a indiqué clairement que la violence envers les femmes est une violation de leurs droits. L’intégration aux programmes et aux politiques habituels de points de vue particuliers aux hommes et aux femmes est devenue prioritaire aux Nations Unies et dans beaucoup des États membres de l’ONU.

Bien qu’il reste beaucoup à faire pour atteindre la pleine égalité, les voix des femmes sont entendues. Le 8 mars fournit une occasion de rendre hommage aux femmes pour leurs réalisations et de souligner les besoins et les préoccupations des femmes dans les programmes d’action à l’échelle nationale, régionale et mondiale.

-30-

Pour obtenir plus d’information sur ce qui précède, s’adresser à :

Irene Goodwin, directrice, «
De la preuve à l’action »

1-800-461-4043
ou igoodwin[at]nwac.ca

Send To Friend Email Print Story

Comments are closed.

NationTalk Partners & Sponsors Learn More