You can use your smart phone to browse stories in the comfort of your hand. Simply browse this site on your smart phone.

    Using an RSS Reader you can access most recent stories and other feeds posted on this network.

    SNetwork Recent Stories

NWAC reinforces the call for a National Public Inquiry

HDownload Audio

by ecnationtalk on November 6, 20121912 Views

 

 

 

 

 

 

 

Press Release For Immediate Release  

NWAC reinforces the call for a National Public Inquiry 

 November 6, 2012 (Ottawa, ON) – The Native Women’s Association of Canada (NWAC) continues to call for a National Public Inquiry and a National Framework of Action to address the issue of missing and murdered Aboriginal women and girls in Canada.  

The Manitoba government hosted a two-day meeting between Provincial and Territorial Ministers and National Aboriginal Organizations (NAOs) to address the national tragedy of missing and murdered Aboriginal women and girls. At the same time, a shadow event, hosted by the Assembly of Manitoba Chiefs, Manitoba Keewatinowi Okimakanak and Southern Chiefs Organization, was held that allowed regional and grassroots organizations and families an opportunity to voice their concerns on this matter. NWAC delegates included Board representatives, staff and family members, who have lost loved ones to violence, to participate at both events.  

NWAC is hopeful that the issue of missing and murdered Aboriginal women and girls is finally getting the attention it deserves. “There has been good, strong and solid dialogue at both events on the need for a National Framework of Action and a National Public Inquiry to address this issue,” said NWAC President Michèle Audette. “We are hopeful that all Governments will follow Saskatchewan’s lead in supporting the call for a National Public Inquiry.”  

President Audette cautioned that, “today, we bear witness to the call for a National Framework of Action and a National Public Inquiry and the commitment made by Provincial and Territorial representatives to raise this issue with their respective governments.  But, before we take those next steps, know that this will only succeed if Aboriginal women are engaged and included in all stages, from the design, to decision-making, to process planning and implementation.”  

Nova Scotia committed to host the 2014 Summit.  NWAC envisions that the next event will include the full participation of First Nations, Métis and Inuit women as well as the Federal government.  And, that all issues brought forward at the former NAWS events will be explored to see how they have been implemented. 

 

– 30 – 

 

For additional information contact: 

 

Claudette Dumont-Smith, NWAC Executive Director
Toll free 1-800-461-4043
Tel.:  613-722-3033 x. 223
Email:  cdumontsmith@nwac.ca

——————–

Communiqué – Publication immédiate 

L’AFAC recueille des appuis pour l’enquête publique nationale qu’elle réclame 

Ottawa (Ontario), le 6 novembre 2012 – L’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) continue de réclamer la tenue d’une enquête publique nationale et la mise en place d’un cadre national d’action pour traiter du problème des femmes autochtones disparues et assassinées au Canada. 

Le gouvernement du Manitoba a été l’hôte d’une réunion de deux jours entre les ministres provinciaux et territoriaux et les organismes autochtones nationaux pour parler de la tragédie nationale des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées. L’Assemblée des chefs du Manitoba, l’organisation Manitoba Keewatinowi Okimakanak et l’Organisation des chefs du sud du Manitoba ont tenu un événement parallèle qui a permis aux familles et aux organisations communautaires de faire entendre leurs voix à ce sujet et d’exprimer leurs préoccupations. Des membres du conseil d’administration et du personnel de l’AFAC, ainsi que des membres des familles qui ont perdu des êtres chers à cause de la violence, ont participé à ces deux événements. 

L’AFAC a bon espoir que la question des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées obtienne enfin l’attention qu’elle mérite. « Il y a eu de bons dialogues, forts, solides, dans le cadre de ces deux événements, à propos du besoin d’établir un cadre national d’action et de tenir une enquête publique nationale pour traiter de cette question », a dit la présidente de l’AFAC, Michèle Audette. « Nous avons bon espoir que tous les gouvernements suivront l’exemple de la Saskatchewan, et qu’ils appuieront la demande d’une enquête publique nationale. » 

La présidente Audette ajoute : « Nous témoignons aujourd’hui de la demande d’un cadre national d’action et d’une enquête publique nationale, et de l’engagement pris par les représentants des provinces et des territoires d’en parler avec leurs gouvernements respectifs. » Et elle fait la mise en garde suivante : « Mais avant de franchir les prochaines étapes, nous savons que cette démarche ne réussira que si les femmes autochtones y participent et si elles sont incluses à toutes les étapes, de la conception à la mise en œuvre, en passant par la planification du processus et la prise de décisions. » 

La Nouvelle-Écosse s’est engagée à accueillir le Sommet national des femmes autochtones de 2014. L’AFAC prévoit que le prochain événement comprendra la pleine participation des femmes des Premières Nations, des Métisses et des Inuites et celle du gouvernement fédéral. Elle prévoit aussi que toutes les questions que les participantes ont fait progresser lors des Sommets précédents seront à l’étude, pour voir où en est la mise en œuvre. 

– 30 –

 

Pour obtenir plus d’information, communiquer avec :
Claudette Dumont-Smith, Directrice générale de l’AFAC
Téléphone :      613-722-3033, poste 223
Sans frais :       1-800-461-4043
Courriel :         cdumontsmith@nwac.ca

Send To Friend Email Print Story

Comments are closed.

NationTalk Partners & Sponsors Learn More

CLOSE
CLOSE