Site C Dam Decision “Disappointing and Completely Contrary to Reconciliation” says AFN National Chief Bellegarde

    You can use your smart phone to browse stories in the comfort of your hand. Simply browse this site on your smart phone.

    Using an RSS Reader you can access most recent stories and other feeds posted on this network.

    SNetwork Recent Stories

Site C Dam Decision “Disappointing and Completely Contrary to Reconciliation” says AFN National Chief Bellegarde

by ahnationtalk on December 12, 2017585 Views

Site C Dam Decision “Disappointing and Completely Contrary to Reconciliation” says AFN National Chief Bellegarde

(Ottawa, ON) – Assembly of First Nations (AFN) National Chief Perry Bellegarde said today’s decision by B.C. Premier John Horgan to move forward with the Site C dam project is a major setback to reconciliation. First Nations will continue to work towards protection and prevention of the destruction of First Nations traditional territory.

“Today’s decision is disappointing,” said AFN National Chief Bellegarde. “I am confident that First Nations will continue their efforts to stop Site C and the next step will be legal challenges. We have rights in our traditional territories and, just as important, we have responsibilities to those traditional territories – to protect them, maintain them and sustain them. If this project proceeds it will devastate traditional territories and sacred sites. The B.C. Liberal government pledged to work towards reconciliation and this decision is completely contrary to that. We will ensure governments respect our peoples, our rights and our lands. I commend the people of Treaty 8 for their action and advocacy against Site C and we stand with them as they continue this fight.”

The AFN and National Chief Bellegarde have a longstanding position opposing the proposed Site C dam. On October 22, 2016, National Chief Bellegarde along with leadership from the West Moberly First Nation and Prophet River First Nation toured the pristine Treaty 8 territory and the Peace River region. Over the years, Treaty 8 First Nations have taken legal action to overturn approvals of the controversial hydroelectric project that would flood thousands of acres of their traditional territories and prevent them from exercising their rights.

There are a number of AFN resolutions calling for action to stop Site C, including AFN resolution 03/2010, resolution 41/2015 and resolution 71/2015. AFN resolutions can be found at: afn.ca/en/resolutions

The AFN is the national organization representing First Nations citizens in Canada.  Follow AFN on Twitter @AFN_Updates.

―30―

For more information, please contact:

Jamie Monastyrski
Press Secretary – National Chief’s Office
613-241-6789 ext. 116
343-540-6179 (cell)
jamiem@afn.ca

Alain Garon
Bilingual Communications Officer
613-241-6789 ext. 382
613-292-0857 (cell)
agaron@afn.ca


La décision au sujet du barrage du site C « est décevante et va totalement à l’encontre de la réconciliation », a déclaré le Chef national de l’APN, Perry Bellegarde

OTTAWA – Le Chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, a affirmé aujourd’hui que la décision de John Horgan, premier ministre de la Colombie-Britannique, de donner le feu vert au projet du barrage du site C constitue un revers important pour la réconciliation. Les Premières Nations vont continuer à œuvrer pour la protection de son territoire traditionnel et pour empêcher sa destruction.

« La décision d’aujourd’hui est décevante », a soutenu le Chef national de l’APN, Perry Bellegarde. « Je suis convaincu que les Premières Nations vont poursuivre leurs efforts pour stopper le projet du site C et la prochaine étape prendra la forme de contestations judiciaires. Nous avons des droits dans nos territoires traditionnels et, chose tout aussi importante, nous avons des responsabilités envers ces territoires, soit de les protéger, de les maintenir et de les conserver. Si ce projet va de l’avant, il dévastera des territoires traditionnels et des sites sacrés. Le gouvernement néo-démocrate de la Colombie-Britannique s’est engagé envers la réconciliation et cette décision est complètement contraire à cet engagement. Nous allons nous assurer que les gouvernements respectent nos peuples, nos droits et nos territoires. Je tiens à féliciter les peuples du Traité 8 pour leur intervention et leur mobilisation contre le projet du site C et nous faisons front commun avec eux alors qu’ils poursuivent cette lutte. »

L’APN et le Chef national Perry Bellegarde sont depuis longtemps opposés au barrage proposé du site C. Le 22 octobre 2016, le Chef national Perry Bellegarde et les chefs de la Première Nation de West Moberly et de la Première Nation de la rivière Prophet ont fait la tournée du territoire sauvage du Traité 8 ainsi que de la région de la rivière de la Paix. Au fil des années, les Premières Nations du Traité 8 ont intenté une action en justice afin de renverser les approbations du projet hydroélectrique controversé qui inonderait des milliers d’acres de leurs territoires traditionnels et les empêchera d’exercer leurs droits.

Il existe un certain nombre de résolutions de l’APN revendiquant l’arrêt de la construction du barrage du site C, notamment la résolution 03/2010, la résolution 41/2015 et la résolution 71/2015 de l’APN. Vous trouverez les résolutions de l’APN à l’adresse : http://www.afn.ca/fr/resolutions/

L’APN est l’organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations du Canada. Suivez l’APN sur Twitter @AFN_Updates

―30―
Renseignements :

Jamie Monastyrski
Attaché de presse – Bureau du Chef national
613 241-6789, poste 116
343 540-6179 (cellulaire)
jamiem@afn.ca

Alain Garon
Agent de communications bilingue
613 241-6789, poste 382
613 292-0857 (cellulaire)
agaron@afn.ca

NT5

Send To Friend Email Print Story

Comments are closed.

NationTalk Partners & Sponsors Learn More