You can use your smart phone to browse stories in the comfort of your hand. Simply browse this site on your smart phone.

    Using an RSS Reader you can access most recent stories and other feeds posted on this network.

    SNetwork Recent Stories

Still too far from getting to zero

HDownload Audio

by mmnationtalk on December 3, 20121801 Views

PRESS RELEASE – FOR IMMEDIATE RELEASE
Still too far from getting to zero

November 30, 2012 (Ottawa, ON) – The Native Women’s Association of Canada (NWAC) launches TIPI dreams: a new HIV AIDS prevention tool.  Aboriginal AIDS Awareness Week takes place December 1-5, 2012.

On December 5th, NWAC will launch TIPI Dreams: Transforming Indigenous Power Inside-out, a new HIV prevention and stigma reduction tool for young women and girls. The launch will take place in Victoria, BC, during the “Celebrating Aboriginal Women and Culture” event hosted by the Red Road HIV/AIDS Network in partnership with the Canadian Aboriginal AIDS Network.

“We are still too far from getting to zero” says NWAC President Michèle Audette, “the infection rate of HIV is rising fastest amongst young Aboriginal women and girls. They continue to experience much higher rates of sexually transmitted infections (STIs) compared to any other group in Canada.”

Audette has called for more, and also sustained, investments to remove barriers to effective Aboriginal HIV prevention, treatment and care. “To eliminate the spread of HIV among our young women and girls we need to invest in eradicating the roots of poverty, gender violence and discrimination, while also stepping up support for culturally appropriate health prevention and care, Audette stated.”

TIPI dreams is a 12 minute video composed of short scenes that tell the story of two First Nations 15 year old girls in the child welfare system, and a mother living with AIDS who has children in care. Different themes are addressed – from HIV /AIDS stigma and discrimination, condom negotiation, safe /unsafe sex, going for testing; and the role of youth in becoming allies against discrimination. 

The toolkit was developed in response to what we heard in engagement sessions held across the country with young Aboriginal women and girls. We found that many young Aboriginal women and girls living with AIDS today had spent time in care as youth. After speaking with girls in care, and the staff who worked with them, NWAC found many girls still lacked knowledge about how HIV and STIs are transmitted and how these infections are preventable.

The toolkit includes a video, a “cinema forum” facilitator’s guide, and a tipi making kit. Cinema forum is an action oriented teaching tool that gets youth to actively think about how to do things differently. The project received an extension grant from the Public Health Agency of Canada, will soon run training workshops in cinema forum facilitation, in partnership with Aboriginal Service Organizations and Mis Au Jeu, a popular education/forum theatre company, to extend its reach to youth across Canada.

NWAC is committed to raising awareness and ensuring young Aboriginal women and girls have access to culturally relevant HIV prevention and care materials, information and support. One year ago, NWAC signed a Memorandum of Understanding (MOU) with the Canadian Aboriginal Aids Network, and has since become part of the Canadian National Aboriginal Working Group on HIV/AIDS.

On behalf of NWAC, President Michèle Audette sends a message of strength, gratitude and hope to all, including those living with HIV/AIDS, our Positive Aboriginal Women (PAWs); their families, and those working at the forefront of the healing and wellness movements.  It is through your vision and courage that we continue to work to build stronger, more equitable and caring communities.

-30-

 For additional information please contact:
Claudette Dumont-Smith, Executive Director
Toll free 1-800-461-4043
Tel.:  613-722-3033 x. 223
Email:  cdumontsmith@nwac.ca
www.nwac.ca

—————————————–

Communiqué – Publication immédiate
Encore trop loin du zero

le 15 Novembre 2012 (Ottawa, ON) – L’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) lance Rêves de TIPI : un nouvel outil de prévention du VIH/sida.  La semaine nationale de sensibilisation au sida chez les Autochtones aura lieu du 1er au 5 décembre 2012.

Le 5 décembre, l’AFAC lancera : Rêves de TIPI : Le pouvoir de transformation de la voix autochtone, un nouvel outil de prévention du VIH et de réduction de la honte liée au VIH/sida pour les jeunes filles et femmes autochtones. Le lancement aura lieu à Victoria, en Colombie-Britannique, dans le cadre d’une célébration des femmes autochtones et de la culture autochtone, dont les hôtes sont le Red Road HIV/AIDS Network, en partenariat avec le Réseau canadien autochtone du sida. « Nous sommes encore trop loin du zéro », dit la président de l’AFAC, Michèle Audette. « C’est chez les jeunes filles et les femmes autochtones que le nombre de nouveaux cas de VIH monte le plus rapidement. Elles continuent d’avoir des taux beaucoup plus élevés d’infections transmises sexuellement (ITS) par comparaison à tous les autres groupes au Canada. »

Mme Audette réclame des investissements soutenus et en plus grand nombre pour éliminer les obstacles à la prévention efficace et au traitement du VIH ainsi qu’aux soins apportés aux personnes qui en sont atteintes. « Pour éliminer la propagation du VIH chez nos jeunes filles et nos jeunes femmes, il faut investir dans l’éradication des causes premières de la pauvreté, de la violence envers les femmes et de la discrimination, tout en renforçant le soutien de mesures de prévention et de soins adaptées sur le plan culturel », a déclaré Mme Audette.

« TIPI dreams » (ou Rêves de Tipi) est une vidéo de 12 minutes composée de courtes scènes qui racontent l’histoire de deux Amérindiennes de 15 ans prises en charge par le système de protection de la jeunesse et d’une mère qui vit avec le sida, dont les enfants ont été pris en charge. Différents thèmes sont abordés, de la honte et la discrimination associées au VIH/sida aux rapports sexuels protégés et non protégés, en passant par la négociation du port du condom, les tests de dépistage et le rôle que peuvent jouer les jeunes en s’alliant contre la discrimination.

C’est en réponse à ce que nous avons entendu à l’occasion de séances d’engagement avec des jeunes filles et des jeunes femmes autochtones dans diverses régions du pays que l’AFAC a élaboré cette trousse d’outils. Nous avons constaté que beaucoup de filles et de jeunes femmes qui vivent avec le VIH aujourd’hui avaient passé du temps en foyers d’accueil pendant leur enfance. Après avoir parlé à des filles prises en charge par les services de protection de l’enfance et au personnel qui travaille avec elles, l’AFAC a constaté que beaucoup de ces filles étaient relativement ignorantes en ce qui concerne les moyens de transmission du VIH et des infections transmises sexuellement (ITS), et surtout des moyens de prévenir la transmission de ces infections.

La trousse comprend une vidéo, un guide à l’intention des animatrices de « cinéma forum » et une trousse de fabrication d’un mini tipi. Le cinéma forum est un outil d’enseignement axé sur l’action qui amène les jeunes à réfléchir activement à des moyens d’agir autrement. Le projet a bénéficié d’une subvention de l’Agence de santé publique du Canada; des ateliers de formation en animation de cinéma forum auront lieu bientôt en partenariat avec des organisations de services autochtones et Mise au jeu, une troupe d’éducation populaire par le théâtre forum, pour rejoindre un plus grand nombre de jeunes à l’échelle du Canada.

L’AFAC est déterminée à sensibiliser les jeunes filles et les jeunes femmes autochtones et à faire en sorte qu’elles aient accès à de l’information, de la documentation et un soutien pertinent sur le plan culturel en matière de prévention du VIH et de soins des personnes atteintes. Il y a un an, l’AFAC a signé un protocole d’entente avec le Réseau canadien autochtone du sida et est devenue depuis membre du Groupe de travail national du Canada sur le VIH/sida.

Au nom de l’Association des femmes autochtones du Canada, la présidente de l’AFAC, Michèle Audette, envoie un message de force, de gratitude et d’espoir à tous, y compris les personnes qui vivent avec le VIH/sida, nos « femmes autochtones positives », leurs familles et tous les travailleurs de première ligne des mouvements de guérison et de mieux-être. C’est grâce à votre vision et votre courage que nous continuons à travailler pour fortifier nos communautés et les rendre plus équitables et bienveillantes.

– 30 –

Les médias sont pries de s’adresser à :
Claudette Dumont-Smith, directrice générale
Courriel : cdumontsmith@nwac.ca
Téléphone :  613-722-3033, poste 223
Sans frais :    1-800-461-4043
Télécopieur : 613-722-7687

Send To Friend Email Print Story

Comments are closed.

NationTalk Partners & Sponsors Learn More

CLOSE
CLOSE