“We Must Bring Justice and Healing to the Families Whose Children Never Made it Home from Residential Schools,” Says AFN NWT Regional Chief Yakeleya

by pmnationtalk on January 24, 2020125 Views

“We Must Bring Justice and Healing to the Families Whose Children Never Made it Home from Residential Schools,” Says AFN NWT Regional Chief Yakeleya

September 19, 2019

(Ottawa, ON) – Assembly of First Nations (AFN) NWT Regional Chief Norman Yakeleya attended a presentation by the National Centre for Truth and Reconciliation (NCTR) yesterday on their work regarding Truth and Reconciliation Commission (TRC) Call to Action 72, which calls on the federal government to allocate sufficient resources to the NCTR to allow it to “develop and maintain the National Residential School Student Death Register” established by the TRC that compiles information about children who died while under the responsibility of Indian Residential School authorities. The NCTR has advised that it will be making this register available to the public in the near future.

“We must bring justice and healing to the families whose children never made it home from the residential schools,” said AFN NWT Regional Chief Yakeleya, who oversees this work for the AFN. “We have taken steps to work towards healing and justice for the living survivors with the Residential Schools Settlement Agreement and the Indian Day School Class Action Settlement.  Now we must take care of those who have passed or gone missing.  We know this is sensitive and significant work. We must ensure the families affected by this tragedy receive justice and healing.  We must address this dark chapter in our shared history.  Truth and justice are essential to reconciliation and I commend the NCTR’s efforts to develop and maintain this registry.  Today, my thoughts are with the memory and spirits of those who did not make it home.”

In 2015, the Truth and Reconciliation Commission Missing Children and Unmarked Burials Working Group investigated the history of Indigenous children who died at Residential Schools. To date, the most accurate number available of deceased children is 4,200 as identified by the NCTR through named and unnamed death records. Calls to Action 72-76 emphasize the need to commemorate, document and protect burial sites and for the NCTR to develop and maintain a National Student Death Register established by the Truth and Reconciliation Commission of Canada.

The Assembly of First Nations is the national organization representing First Nation citizens in Canada.  Follow AFN on Twitter @AFN_Updates.

―30―

For more information, please contact:

Monica Poirier
Bilingual Communications Officer
Assembly of First Nations
613-241-6789 ext. 382
613-292-0857 (mobile)
poirierm@afn.ca

Michael Hutchinson
Communications Officer
Assembly of First Nations
613-241-6789 ext. 201
613-859-6831 (cell)
mhutchinson@afn.ca


« Nous devons rendre justice et apporter la guérison aux familles dont les enfants ne sont jamais rentrés à la maison après leur passage dans les pensionnats autochtones », a déclaré Norman Yakeleya, le Chef régional de l’APN pour les T.N.-O.

Le 19 septembre 2019

(Ottawa, ON) – Le Chef régional de l’Assemblée des Premières Nations (APN) pour les T.N.-O., Norman Yakeleya, participait hier à une présentation du Centre national Vérité et Réconciliation (CNVR) portant sur les travaux de ce dernier à l’égard de l’appel à l’action 72 de la Commission de vérité et réconciliation (CVR), qui exhorte le gouvernement fédéral à mettre suffisamment de ressources à la disposition du CNVR pour lui permettre de « tenir à jour le registre national de décès des élèves de pensionnats » établi par la CVR, qui recueille des renseignements sur les enfants qui sont décédés alors qu’ils étaient sous la responsabilité des autorités des pensionnats autochtones. Le CNVR a indiqué qu’il rendrait ce registre accessible au public dans un proche avenir.

« Nous devons rendre justice et apporter la guérison aux familles dont les enfants ne sont jamais rentrés à la maison après leur passage dans les pensionnats autochtones, a déclaré le chef régional de l’APN pour les T.N.-O., Norman Yakeleya, qui supervise ces travaux pour l’APN. Nous avons pris des mesures pour œuvrer en faveur de la guérison et de la justice pour les survivants par l’intermédiaire de la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens et du règlement du recours collectif des externats indiens. Nous devons maintenant nous occuper de ceux qui sont décédés ou disparus. Nous savons qu’il s’agit d’une tâche délicate et importante. Nous devons veiller à ce que les familles touchées par cette tragédie obtiennent justice et guérison. Nous devons aborder ce sombre chapitre de notre histoire commune. La vérité et la justice sont essentielles pour la réconciliation et je félicite le CNVR pour ses efforts visant à mettre sur pied et tenir à jour ce registre. Aujourd’hui, mes pensées accompagnent la mémoire et l’esprit de ceux qui ne sont pas rentrés à la maison. »

En 2015, le Groupe de travail sur les enfants disparus et les lieux de sépulture non marqués de la Commission de vérité et réconciliation a enquêté sur l’histoire des enfants autochtones qui sont décédés dans des pensionnats. Jusqu’ici, le nombre disponible le plus précis d’enfants décédés est de 4 200, qui ont été identifiés par le CNVR grâce à des certificats de décès comportant un nom ou n’en comportant pas. Les appels à l’action 72 à 76 mettent l’accent sur la nécessité de commémorer, documenter et protéger les lieux de sépulture et sur le fait que le CNVR doit mettre sur pied et tenir à jour un registre national de décès des élèves de pensionnats établi par la Commission de vérité et réconciliation du Canada.

L’Assemblée des Premières Nations est l’organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada. Suivez l’APN sur Twitter @AFN_Updates.

― 30 ―

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Monica Poirier
Agente de communications bilingue
Assemblée des Premières Nations
613 241-6789, poste 382
613 292-0857 (cellulaire)
poirierm@afn.ca

Michael Hutchinson
Agent des communications
Assemblée des Premières Nations
613 241-6789, poste 201
613 859-6831 (cellulaire)
mhutchinson@afn.ca

Send To Friend Email Print Story

Comments are closed.

NationTalk Partners & Sponsors Learn More

CLOSE
CLOSE