NAFC Request for Proposals for work related to: The Urban Aboriginal Knowledge Network – Social Innovation and Reconciliation

Tender Information
nafc_logosm
Author pmnationtalk
All 1
Name National Association of Friendship Centres
Type RFP
Email Ottawa, ON
Sector Public Sector
16336618 1
12477688 1
Category Miscellaneous
Client National Association of Friendship Centres

nafc_subsitemockup logo

NAFC Request for Proposals
for work related to:

The Urban Aboriginal Knowledge Network – Social Innovation and Reconciliation

February 2017

1 . Introduction

The Urban Aboriginal Knowledge Network (UAKN) Secretariat, through the National Association of Friendship Centres (NAFC) is seeking a contractor/contracting firm here in known as “the Contractor” to undertake the development of a discussion paper documenting the ways in which urban Indigenous communities engage in social innovation and the challenges and impacts that communities experience during the social innovation process.  The ideal Contractor will have significant experience in conducting research involving Indigenous peoples, knowledge and understanding of Indigenous cultures, histories, knowledges, and community protocols, knowledge of social innovation, and a proven track record of working with Indigenous communities and/or organizations.

2. Background

Social innovation is the creation, development, adoption, and integration of new concepts and practices that put people and communities first. Social innovations seek to resolve existing social, cultural, economic, and environmental challenges. Some social innovations involve systems-change that alters the perceptions, behaviours, and structures that previously gave rise to these challenges.  It can be an initiative, product, process or program that profoundly changes the basic routines, resources and authority flows or beliefs of a social system. Successful innovations have durability and broad impact (Frances Wesley, University of Waterloo). Indigenous social innovations are a unique in that they are continually informed by the application of Indigenous knowledge and practices. Social innovation provides a space for reconciliation where partners are able to come together to provide solutions to complex societal challenges.

The National Association of Friendship Centres (NAFC) represents 118 Aboriginal Friendship Centres across Canada and 7 Provincial and Territorial Associations that make up the Friendship Centre Movement. The NAFC is a long-standing national Aboriginal organization with reach across Canada, from coast to coast to coast, serving First Nations, Inuit and Métis, including Aboriginal peoples living in urban, rural and northern communities.

The Urban Aboriginal Knowledge Network (UAKN) is a network of community organizations, universities and government organizations across Canada, based out of four regional research centres, and a national secretariat at the National Association of Friendship Centres (NAFC) in Ottawa. The UAKN works to address the knowledge gap in urban research by establishing an interdisciplinary network involving universities, community, and government partners for research, scholarship and knowledge mobilization. The network has been established on a model of partnership in the co-creation of knowledge since its inception in 2007, by INAC (Indigenous and Northern Affairs Canada) anThe UAKN involves urban Indigenous communities, in partnership with the National Association of Friendship Centres, which plays a central role in the network. Through its focus on combining both research and knowledge mobilization in an inclusive, frequent process of community led research, the UAKN aims to ensure that the benefits of Indigenous research begin with Indigenous communities and end with an improved quality of life for urban Indigenous peoples.

3. Project Summary

The goal of this research project is to understand the ways in which social innovation is approached within urban Indigenous communities, what the impacts and challenges are. This work will build upon an environmental scan documenting the social innovation landscape that was commissioned by the UAKN in 2015.  It can be found here: http://uakn.org/socialinnovation/. The project will require the completion of 4-6 case studies drawn from innovations that were presented at the Indigenous Innovation Summit and innovation projects that have received support through the Indigenous Innovation Demonstration Fund, two initiatives that are based at the NAFC, but have reach beyond Friendship Centres.  Utilizing an Indigenous perspective, it will discuss Indigenous innovations including the necessary relationships that are present in the innovation space. As these innovations often involve both Indigenous and non-Indigenous stakeholders, they have the potential to serve as sites of reconciliation and provide opportunities for relationship building when grounded in Indigenous knowledge.

The project will at a minimum draw upon the case studies to identify and discuss the following:

  • How participants approached and conceptualized the innovation project;
  • How the innovation project aligns with the missions and mandates of their respective communities or organizations;
  • What the impacts have been;
  • Any challenges that have emerged and how these challenges were addressed.
  • The role (if any) that relationships and/or reconciliation plays in Indigenous social innovation;
  • Wise and emerging practices related to social innovation and specifically Indigenous social innovation; and
  • Any tools and/or tactics that urban Indigenous communities are using to engage in social innovation and how they could be scaled to other communities.

4. Project Objectives

The objective of this project is to develop a paper that explores and documents Indigenous social innovation.The deliverables for this project include:

  1. A research plan including interview guide, list of interviewees, and an outline of the paper.
  2. Draft Paper
  3. Final Paper

5. Description of Contractor’s Activities/Scope of work

The Contractor will report directly to the NAFC in order to complete the following activities:

  • Meet with the Director of Research and Special Projects as required by NAFC in order to plan, implement, and provide updates regarding the project.
  • Develop a research plan.
  • Building upon previous work commissioned by the NAFC, conduct the necessary environmental scan and literature review in order to respond to the project requirements;
  • Conduct 4-6 specific case studies and all related activities including but not limited to the identification of specific innovations for study, development of interview questions, and the identification and interviewing of key participants who were/are involved in the innovation projects.
  • Prepare draft paper.
  • Incorporate all feedback provided by the NAFC.
  • Submit a final paper, including an executive summary.
  1. Contractor Experience/Qualifications
  1. Applicants must hold a minimum of a Master’s Degree, or have comparable research experience in a related field.
  2. Applicants must have three (3) years of relevant experience within the last seven (7) years conducting research and writing reports, preferably on Indigenous issues.
  3. Knowledge of the Friendship Centre Movement along with Indigenous histories, cultures, protocols, and research ethics, preferably within an urban environment.
  4. Knowledge and understanding of social innovation.
  5. Experience with the Friendship Centre Movement will be considered an asset.
  1. Contract Parameters
  • Value

The maximum value of this contract shall not exceed $20,000 including taxes and all project related expenses. Proposals with budgets that exceed this amount will not be considered. The NAFC assumes no responsibility for sub-contractors that may arise out of this contract.

  • Duration

The contract will be in effect from February 2017 to March 30, 2017.

  • Workplace

The contractor will be required to work from their usual place of work and provide their own work equipment and workplace infrastructure to complete the work required under this project, including office, computer/laptop, phone/cell phone/blackberry/fax machine, printer, internet access, and all other materials required to complete this project.

  • Intellectual Property

All information, documents and/or resource materials developed as part of this contract and work related to this project will remain the intellectual property of the NAFC.

  • Reporting and Communications

The Contractor will report directly to the NAFC and will communicate at minimum every month for the purpose of discussing the progress of the project.

  • Responsibilities of the NAFC

The NAFC will contract the services of the Contractor to lead all necessary activities associated with the successful completion of the deliverables outlined in Section 6. The NAFC will provide background and other internal relevant materials and information to the Contractor pertaining to this project.

The NAFC will provide staff support to the Contractor throughout all stages of this contract and project, for direction and clarity of objectives. The NAFC will provide feedback to the Contract within one week.

  • Contractor Requirements

The Contractor will be required to take direction and feedback from the NAFC for the purposes of completing all of the project activities and deliverables as described in this RFP in a timely and efficient manner.

  1. Requirements for responding to this RFP

Individuals/firms interested in responding to this RFP are required to provide the following to the NAFC:

  1. Cover Letter
  2. Resume for all resources who will be involved in the project.
  3. Detailed Proposal that includes at minimum, the proposed methodology, workplan, anticipated research challenges or limitations, and a project timeline.
  4. Detailed Budget.
  1. Rated Criteria
Criteria Points
Demonstrated knowledge of social innovation. 5
Experience conducting research involving Indigenous peoples preferably within a Friendship Centre or other urban environment. 15
Knowledge of the Friendship Centre Movement along with Indigenous  histories, cultures, protocols, and research ethics, preferably within an urban environment. 15
Methodology and workplan. 15
Budget 10
  60

10. Closing Date/Time:

The closing date for this RFP is February 15, 2017

Proposals must be received by 5:00 p.m. (Eastern Standard Time) and be addressed to the attention of the

Executive Director

National Association of Friendship Centres

275 MacLaren St.
Ottawa, Ontario

K2P 0L9

Submissions can be provided in hard copy to the above address, or  in electronic format by e-mail to pouart-mcnabb@nafc.ca.

The NAFC bears no responsibility for misdirected or misaddressed proposals or for proposals that may be incomplete on receipt and review.

Questions pertaining to this RFP may be directed in writing by e-mail to:

Pamela Ouart-McNabb, pouart-mcnabb@nafc.ca

——————————————————————————–

Demande de propositions de l’ANCA
concernant les travaux de recherche du

Réseau de connaissances des Autochtones en milieu urbain – Innovation sociale et réconciliation

février 2017

  1. Introduction

Le secrétariat du Réseau des connaissances des Autochtones en milieu urbain (RCAU), par l’intermédiaire de l’Association nationale des centres d’amitié (ANCA) est à la recherche d’un entrepreneur ou d’une entreprise (désignée par « l’entrepreneur » dans le présent document) afin d’élaborer un document décrivant les façons dont l’innovation sociale est abordée dans les collectivités autochtones, ainsi que ses incidences et ses défis. L’entrepreneur idéal devra posséder une solide expérience dans le domaine de la recherche portant sur les peuples autochtones. Il devra aussi posséder une bonne connaissance et compréhension des cultures et de l’histoire, une connaissance des protocoles des collectivités et de l’innovation sociale, ainsi qu’une expérience de travail auprès des collectivités et des organismes autochtones.

  1. Contexte

Par innovation sociale, on entend la création, l’élaboration, l’adoption et l’intégration de nouveaux concepts et pratiques qui donnent la priorité aux peuples et aux collectivités. Les innovations sociales visent à résoudre les défis sociaux, culturels, économiques et environnementaux. Certaines innovations sociales impliquent des modifications au système qui altèrent les perceptions, les comportements et les structures qui donnent naissance à ces défis. « Il peut s’agir d’une initiative, d’un produit, d’un processus ou d’un programme qui change en profondeur le travail courant, la répartition des ressources et du pouvoir décisionnel ou les croyances de tout système social. Les caractéristiques des innovations sociales réussies sont la durabilité et un vaste impact. » (Frances Westley, Université de Waterloo). Les innovations sociales autochtones sont uniques en ce sens qu’elles évoluent continuellement grâce à l’application des connaissances et des pratiques des Autochtones. L’espace d’innovation sociale est un espace de réconciliation où les partenaires sont en mesure de travailler ensemble pour proposer des solutions aux défis sociaux complexes.

L’Association nationale des centres d’amitié (ANCA) représente un réseau de 118 centres d’amitié répartis partout au Canada et sept associations provinciales et territoriales qui composent le Mouvement des centres d’amitié. L’ANCA est un organisme autochtone qui est établi depuis longtemps, compte des centres d’un océan à l’autre et dessert les Premières nations, Inuits et Métis, y compris les collectivités autochtones rurales, urbaines et nordiques.

Le Réseau des connaissances des Autochtones en milieu urbain (RCAU) est un réseau de collectivités autochtones en milieu urbain qui regroupe des universités et des organismes gouvernementaux de partout au Canada et qui est établi dans quatre centres de recherche régionaux, et son secrétariat national, l’Association nationale des centres d’amitié (ANCA) a pignon sur rue à Ottawa. Le RCAY s’emploie à combler les lacunes sur le plan des connaissances dans les recherches en milieu urbain par l’établissement d’un réseau interdisciplinaire réunissant des partenaires des universités, des collectivités et des gouvernements pour la recherche, les bourses d’études et la mobilisation des connaissances. Le réseau a été établi selon un modèle de partenariat pour la cogénération des connaissances depuis ses débuts en 2007 élaboré par AANC (Affaires autochtones et du Nord Canada) et l’ANCA.

Le RCAU réunit les collectivités autochtones en milieu urbain en partenariat avec l’Association nationale des centres d’amitié, qui joue un rôle clé dans le réseau. En misant sur la recherche et la mobilisation de connaissances inclusives au moyen d’un processus de recherche dirigé au niveau communautaire, le RCAU vise à s’assurer que les avantages de la recherche sur les Autochtones profitent d’abord aux collectivités autochtones et contribuent à améliorer la vie des Autochtones vivant en milieu urbain.

  1. Sommaire du projet

Cette recherche a pour objectif de comprendre les façons dont l’innovation sociale est abordée dans les collectivités autochtones, et d’en identifier les incidences et les défis. Le travail de recherche devra s’appuyer sur l’analyse de l’environnement de l’innovation sociale que le RCAU a commandée en 2015 : http://uakn.org/socialinnovation/. Ce projet exige la réalisation de quatre à six études de cas tirées d’innovations qui ont été présentées lors du Sommet de l’innovation autochtone et des projets d’innovation, et appuyées par le Fonds de démonstration de l’innovation autochtone, deux initiatives élaborées à l’ANCA, mais qui se poursuivent au-delà des centres d’amitié. Le travail devra porter sur les innovations autochtones, y compris les relations nécessaires et présentes dans l’espace d’innovation. Ces innovations mettent souvent en jeu des acteurs autochtones et non autochtones et agissent donc comme des lieux de réconciliation et offrent des occasions d’établir des relations lorsque celles-ci sont fondées sur des connaissances autochtones.

Le projet devra s’appuyer sur des études de cas pour préciser les points suivants :

  • comment les participants abordent et conceptualisent le projet d’innovation;
  • comment le projet d’innovation s’harmonise avec les missions et les mandats des collectivités ou des organisations des participants;
  • quelles sont les répercussions du projet;
  • quels problèmes les participants ont rencontrés et comment ces défis ont été réglés.
  • le rôle que joue la réconciliation dans l’innovation sociale autochtone (s’il y a lieu);
  • les nouvelles pratiques avisées liées à l’innovation sociale autochtone;
  • les outils et les tactiques que les collectivités autochtones en milieu urbain utilisent pour s’investir dans l’innovation, et comment ces outils et tactiques pourraient être appliqués dans les autres collectivités.
  1. Objectifs du projet

Les projets ont pour objectif d’élaborer un document qui explore et décrit l’innovation sociale autochtone.

  1. Description des activités de l’entrepreneur et de la portée des travaux

L’entrepreneur relèvera directement de l’ANCA pour la réalisation des tâches qui suivent.

  • Rencontrer la directrice de la recherche et des projets spéciaux lorsque l’ANCA en fait la demande, pour planifier, mettre en œuvre et mettre à jour le projet.
  • Élaborer un plan de recherche.
  • S’appuyer sur les travaux précédents commandés par l’ANCA et effectuer une analyse de l’environnement et la recherche documentaire nécessaire pour répondre aux exigences du projet;
  • Réaliser quatre à six études de cas et d’autres activités connexes, y compris l’identification des innovations pour les études, l’élaboration de questions d’entrevue, ainsi que l’identification et l’interrogation des participants clés qui participent ou ont participé à des projets d’innovation.
  • Préparer un document provisoire.
  • Annexer tous les commentaires fournis par l’ANCA.
  • Présenter le document final qui doit comprendre un sommaire.
  1. Éléments livrables du projet

Les éléments livrables du projet comprennent ce qui suit :

  1. un plan de recherche (guide d’entrevue, liste des personnes interviewées et une description du document);
  2. le document provisoire;
  3. le document final.
  1. Expérience et qualifications de l’entrepreneur
  1. Les candidats doivent détenir au moins une maîtrise ou posséder une expérience comparable dans un domaine connexe.
  2. Les candidats doivent avoir acquis une expérience de trois (3) ans dans la réalisation de recherches et la rédaction de rapports (de préférence sur des questions autochtones), au cours des sept (7) dernières années.
  3. Connaissance du mouvement des centres d’amitié et des traditions, des cultures et des protocoles autochtones, de préférence dans un milieu urbain.
  4. Connaissance et compréhension de l’innovation sociale.
  5. Une expérience de travail auprès du Mouvement des centres d’amitié constitue un atout.
  1. Paramètres contractuels
  • Valeur

La valeur maximale de ce contrat ne doit pas être supérieure à 20 000 $, y compris les taxes et toutes les dépenses liées au projet. Les propositions dont le budget est supérieur à ce montant ne seront pas retenues. L’ANCA se dégage de toutes responsabilités quant aux services effectués par des sous-traitants qui peuvent découler de ce contrat.

  • Durée

Le contrat entrera en vigueur en février 2017 et prendra fil le 30 mars 2017.

  • Lieu de travail

L’entrepreneur devra travailler dans son lieu de travail habituel et fournir l’équipement et l’infrastructure de travail dont il a besoin pour effectuer les travaux à réaliser dans le cadre de ce projet, y compris le matériel suivant : bureau, ordinateur, téléphone cellulaire, appareils Blackberry, télécopieur, imprimante, accès Internet, et tout autre matériel nécessaire à la réalisation du projet.

  • Propriété intellectuelle

Tous les renseignements, les documents et les ressources documentaires élaborés dans le cadre de ce contrat et des travaux liés à ce projet demeureront la propriété intellectuelle de l’ANCA.

  • Rapports et communications

L’entrepreneur relèvera directement de l’ANCA et communiquera au moins une fois par mois pour discuter de l’état d’avancement du projet.

  • Responsabilités de l’ANCA

L’ANCA retiendra les services de l’entrepreneur pour toutes les activités nécessaires à la réalisation des éléments livrables indiqués à la section 6. L’ANCA fournira à l’entrepreneur les documents de référence et les autres documents et renseignements internes se rapportant à ce projet.

L’entrepreneur pourra compter sur l’aide du personnel de l’ANCA tout au long des diverses étapes dans le cadre du projet de ce contrat, en ce qui a trait à l’orientation et à la précision des objectifs. L’ANCA fournira des commentaires sur le contrat au bout d’une semaine.

  • Exigences concernant l’entrepreneur

L’entrepreneur devra observer les directives et les commentaires fournis par l’ANCA et nécessaires à la réalisation de toutes les activités et de tous les éléments livrables du projet, tel qu’il est décrit dans la DP.

  1. Exigences concernant la réponse à la présente DP

Les personnes et entreprises intéressées à répondre à la présente DP doivent fournir les documents suivants à l’ANCA :

  1. une lettre de recommandation
  2. un CV de toutes les ressources qui participeront au projet;
  3. une proposition détaillée comprenant la méthodologie, le plan de travail, les défis, les limites de la recherche et l’échéancier du projet.
  4. un budget détaillé du projet.
  1. Critères d’évaluation
Critères Points
Connaissance éprouvée en matière d’innovation sociale 5

Expérience dans la réalisation de projets de recherche visant

les peuples autochtones, de préférence dans un centre d’amitié ou un autre milieu urbain.

15
Connaissance du mouvement des centres d’amitié et des traditions, des cultures et des protocoles autochtones, de préférence dans un environnement urbain. 15
Méthodologie et plan de travail 15
Budget 10
  60
  1. Date et heure de clôture

La date de clôture pour la présente DP est le 15 février 2017.

Les propositions doivent être reçues avant 17 h (heure normale de l’Est) et doivent parvenir à l’adresse suivante :

Directrice exécutive
Association nationale des centres d’amitié
275, rue MacLaren
Ottawa (Ontario)
K2P 0L9

Les propositions peuvent être transmises en format papier à l’adresse indiquée ci-dessus, ou par courriel en format électronique à pouart-mcnabb@nafc.ca.

L’ANCA n’assume aucune responsabilité quant aux propositions mal acheminées ou mal adressées, ou aux propositions incomplètes lors de leur réception et de leur examen.

Les questions se rapportant à la présente DP peuvent être acheminées par courriel à

pouart-mcnabb@nafc.ca (Pamela Ouart-McNabb).

Send To Friend Email Print Story

NationTalk Partners & Sponsors Learn More