AB Government: Supporting survivors in their hour of need

AB Government: Supporting survivors in their hour of need

by ahnationtalk on May 6, 2021162 Views

Alberta’s government is investing $233,000 in the Association of Alberta Sexual Assault Services (AASAS) to help it provide important supports to survivors across the province.

AASAS launched Alberta’s One Line for Sexual Violence on May 6, 2019. Since then, the service has seen an increase in calls for support, especially throughout the COVID-19 pandemic. The additional funding is being provided in response to the demand and to ensure that the One Line is able to support as many Albertans as possible.

“I had the pleasure of attending the launch of Alberta’s One Line for Sexual Violence. All of the staff and volunteers should be so proud of the impact they have in our province. The hope they provide to people during their hour of need is essential to the well-being of our communities. It is an honour to provide this additional support to the One Line so the team can continue its important work.”

Leela Sharon Aheer, Minister of Culture, Multiculturalism and Status of Women

“No one should feel like they are alone in a crisis, and now more than ever, we need to find ways to connect and support vulnerable people. One Line provides an essential service to anyone, anywhere in the province, in many different languages. Help is just a phone call or a text away. I know this funding will go a long way to provide survivors of sexual violence the help they need to begin their healing journey.”

Rajan Sawhney, Minister of Community and Social Services

“This funding is so important – because people need Alberta’s One Line for Sexual Violence more than ever before. During states of emergency, like a global pandemic, rates of sexual violence rise. Between January and March 2021, the line experienced a *63 per cent increase in texts, calls and chats from the same time the previous year.”

Deb Tomlinson, CEO, Association of Alberta Sexual Assault Services

Alberta’s government is providing additional one-time funding of $50,000 to AASAS to support Alberta’s One Line for Sexual Violence. This is in addition to the annual operational funding of $183,000.

This additional one-time funding is part of the Alberta government’s commitment to address and prevent all forms of gender-based violence in the province, especially during the current crisis.

One-stop shop for resources

Alberta’s One Line for Sexual Violence is a provincewide toll-free talk, text and online chat service, available in more than 200 languages, that provides resources, support and referrals to specialized services for those impacted by sexual violence.

During the first six months of the pandemic (March to August 2020), AASAS saw an overall increase of 44 per cent in calls, texts and chats to the One Line over pre-pandemic volumes. AASAS also saw a notable increase during the second wave of COVID-19.

Quick facts

According to the AASAS report, Prevalence of Sexual Assault and Childhood Sexual Abuse in Alberta Study:

  • One in two adults in Alberta (two in three women and one in three men) have been sexually assaulted in their lifetime.
  • One in two girls and one in four boys have been sexually abused by someone.
  • More than half of Alberta residents personally know and/or have supported survivors.
  • Rates of sexual violence are higher for at-risk groups:
    • people with disabilities
    • Indigenous Peoples
    • gender and sexually diverse people

*Editor’s note: this version has been updated from the original.
Related information
Association of Alberta Sexual Assault Services

Le gouvernement de l’Alberta investit 233 000 $ dans l’Association of Alberta Sexual Assault Services (AASAS), et offre ainsi un soutien important aux survivants partout dans la province.

Lancé par l’AASAS le 6 mai 2019, le service téléphonique One Line Service for Sexual Violence de l’Alberta a reçu un nombre croissant d’appels depuis sa création et tout au long de la pandémie de COVID-19. Le financement supplémentaire fourni permettra à l’association de répondre à la demande et verra à ce que le service One Line puisse servir le plus grand nombre d’Albertains et d’Albertaines possible.

« J’ai eu le plaisir d’assister au lancement du service téléphonique One Line for Sexual Violence de l’Alberta. Tout le personnel et les bénévoles peuvent être fiers de leur impact dans notre province. L’espoir qu’ils donnent aux gens au moment où ils en ont le plus besoin est essentiel au bien-être de nos communautés. C’est un honneur pour notre gouvernement de fournir ce soutien supplémentaire qui permettra à l’équipe de poursuivre son important travail. »

Leela Sharon Aheer, ministre de la Culture, du Multiculturalisme et de la Condition féminine

« Personne ne devrait se sentir seul en cas de crise, et maintenant plus que jamais, nous devons trouver des moyens de nous rapprocher des personnes vulnérables et de les soutenir. Le service One Line offre un service essentiel à tous et à toutes, partout dans la province, et dans de nombreuses langues. Il suffit d’un appel téléphonique ou d’un texto pour obtenir de l’aide. Je sais que ce financement contribuera grandement à fournir aux survivants de violences sexuelles l’aide dont ils ont besoin pour entreprendre leur guérison. »

Rajan Sawhney, ministre des Services sociaux et communautaires

« Ce financement est très important, car les gens ont besoin plus que jamais de cette ligne d’assistance téléphonique de l’Alberta pour la violence sexuelle. Pendant les périodes d’état d’urgence, comme en temps de pandémie mondiale, les taux de violence sexuelle augmentent. Entre janvier et mars 2021, le nombre des textos, appels et chats a augmenté de 63 % par rapport à la même période l’année précédente. »

Deb Tomlinson, présidente-directrice générale, Association of Alberta Sexual Assault Services (AASAS)

Le gouvernement de l’Alberta accorde un financement supplémentaire et unique de 50 000 $ à l’AASAS cette année pour soutenir la ligne One Line for Sexual Violence de l’Alberta. Ce montant s’ajoute au financement opérationnel de 183 000 $ fourni chaque année.

Ce financement supplémentaire ponctuel s’inscrit dans l’engagement du gouvernement de l’Alberta qui vise à lutter contre toutes les formes de violence sexiste dans la province, en particulier pendant la crise actuelle, et à prévenir ces actes.

Un guichet unique pour toutes les ressources

Le service One Line for Sexual Violence de l’Alberta est un service provincial gratuit accessible par téléphone, par texto et par chat en ligne, offert dans plus de 200 langues. Il fournit des ressources, du soutien et des références à des services spécialisés aux personnes touchées par la violence sexuelle.

Au cours des six premiers mois de la pandémie (de mars à août 2020), le service One Line de l’AASAS a enregistré une augmentation globale de 44 % du nombre d’appels, de textos et de chats par rapport au nombre enregistré avant la pandémie. L’AASAS a également constaté une augmentation notable des demandes de services au cours de la deuxième vague de la COVID-19.

En bref

  • Selon le rapport de l’étude menée par l’AASAS intitulé Prevalence of Sexual Assault and Childhood Sexual Abuse in Alberta (Prévalence des agressions sexuelles et des cas d’abus sexuel d’enfants en Alberta) :
    • 1 adulte sur 2 (2 femmes sur 3 et 1 homme sur 3) a été agressé sexuellement au cours de sa vie, en Alberta.
    • 1 fille sur 2 et 1 garçon sur 4 ont été abusés sexuellement par quelqu’un.
    • Plus de la moitié des résidents de l’Alberta connaissent personnellement ou ont soutenu des survivants de violences sexuelles.
    • Les taux de violence sexuelle sont plus élevés au sein des groupes à risques suivants :
      • Les personnes handicapées
      • Les membres des peuples autochtones
      • Les personnes de sexualité et de sexe différents

Renseignements connexes (en anglais seulement)

NT5

Send To Friend Email Print Story

Comments are closed.

NationTalk Partners & Sponsors Learn More

CLOSE
CLOSE