Ground-breaking New Collaboration Between CCAB and Indspire Reveals New Insights About Indigenous Employment in Canada

Ground-breaking New Collaboration Between CCAB and Indspire Reveals New Insights About Indigenous Employment in Canada

by pmnationtalk on September 22, 2020544 Views

Ground-breaking New Collaboration Between CCAB and Indspire Reveals New Insights About Indigenous Employment in Canada

Toronto, ON – September 22, 2020 – Canadian Council for Aboriginal Business (CCAB) and Indspire have launched a joint report exploring how Indigenous post-secondary experiences are associated with entrepreneurship, working for Indigenous employers, and overall labour market outcomes. This report, supported by the Ontario Ministry of Indigenous Affairs, marks the second step in leveraging CCAB and Indspire’s collective data to better understand post-graduation socio-economic outcomes for Indigenous youth and their communities in Canada, forging a strong, collaborative research partnership that has begun to reveal key insights about these outcomes.

Using data from Indspire’s 2020 National Education Survey (NES) of Building Brighter Futures: Bursaries, Scholarships, and Awards (BBF) recipients, as well as Statistics Canada’s Census of Population (2016), the study yields some surprising and positive insights. For example, BBF recipients who work for Indigenous employers in Ontario report being more satisfied with their current employment than those working with non-Indigenous employers. On average, they more strongly agree that they feel valued at work, are satisfied with their current employment, that they work the desired number of hours, and that their workplace encourages a healthy work-life balance.

“This report begins to address the lack of data on Indigenous entrepreneurship and educational success”, says Roberta Jamieson, President and CEO of Indspire. “Through leveraging our data and respective mandates, we can continue to produce new proprietary research aimed at shaping the actions of businesses, organizations, and governments in Canada to better support the educational success, and ultimately, the economic and social wellbeing of Indigenous peoples.”

“Indigenous youth are the fastest growing demographic in Canada and a key part of Canada’s current and future workforce,” said Tabatha Bull, President and CEO, Canadian Council for Aboriginal Business. “This report is a first step in the conversation about how to attract, retain, and support this important demographic in all Canadian workplaces.”

“Ontario is proud to support the innovative collaboration between the Canadian Council for Aboriginal Business and Indspire in developing this report,” said Greg Rickford, Minister of Indigenous Affairs. “By harnessing the report’s insights and working collaboratively we will continue to enhance the social and economic well-being of Indigenous people in this province.”

Other key findings of the report include:

  • Approximately 35% of BBF recipients report working for an Indigenous employer.
  • A full three-quarters (75%) of BBF recipients employed by an Indigenous employer find suitable work in an Indigenous community. BBF recipients are more likely to be self-employed than Indigenous workers in the same age cohort.
  • Self-employed BBF recipients are more concentrated in the health care and social assistance, educational services, construction, and real estate rental and leasing sectors than in the broader Indigenous population.

Click here to read a full copy of the report.

About Indspire

Indspire is an Indigenous national charity that invests in the education of First Nations, Inuit and Métis people for the long-term benefit of these individuals, their families and communities, and Canada. With the support of its funding partners, Indspire provides financial awards, delivers programs and shares resources so that First Nations, Inuit, and Métis students will achieve their highest potential. Anchored by its mission and mandate, Indspire’s North Star vision is that, within a generation, every Indigenous student will graduate. In 2019-2020, Indspire provided over $17.8 million through 5,124 bursaries and scholarships to First Nations, Inuit and Métis students across Canada. For more information, visit indspire.ca.

About Canadian Council for Aboriginal Business (CCAB)

Canadian Council for Aboriginal Business (CCAB) is committed to the full participation of Indigenous peoples in Canada’s economy. A national, non-partisan association, with a mission to promote, strengthen and enhance a prosperous Indigenous economy through the fostering of business relationships, opportunities, and awareness.  CCAB offers knowledge, resources and programs to its members to foster economic opportunities for Indigenous peoples and businesses across Canada. For more information visit www.ccab.com.

-30-

For media enquiries, please contact:

Nick Foglia
Vice-President, Communications & Marketing
Indspire
[email protected] | 416-921-2678

Amanda Charles
Communications Associate
Canadian Council for Aboriginal Business
[email protected] | 647-289-2753


Une nouvelle collaboration révolutionnaire entre le CCEA et Indspire révèle de nouvelles perspectives sur l’emploi des Autochtones au Canada

Toronto, Ont., le 22 septembre 2020 – Le Conseil canadien pour l’entreprise autochtone (CCEA) et Indspire ont publié un rapport conjoint qui examine la manière dont les expériences vécues par les Autochtones dans le milieu de l’enseignement postsecondaire sont associées à l’esprit d’entreprise, au travail pour des employeurs autochtones et aux résultats globaux obtenus dans le cadre du marché de l’emploi. Ce rapport, soutenu par le ministère des Affaires autochtones de l’Ontario, marque la deuxième étape de l’exploitation des données collectives du CCEA et d’Indspire dans le but de mieux comprendre quels sont les résultats socioéconomiques obtenus par les jeunes autochtones et leurs communautés après l’obtention d’un diplôme postsecondaire au Canada, en forgeant un partenariat de recherche solide et collaboratif qui a commencé à révéler des informations clés sur ces résultats.

En utilisant les données de l’Enquête nationale sur l’éducation (ENE) effectuée par Indspire en 2020 auprès des boursiers du programme Bâtir un avenir meilleur : Bourses d’études, bourses d’excellence et primes (BAM), ainsi que du recensement de la population de Statistique Canada (2016), l’étude présente quelques aperçus surprenants et positifs. Par exemple, les boursiers de BAM qui travaillent pour des employeurs autochtones en Ontario se disent plus satisfaits de leur emploi actuel que ceux qui travaillent pour des employeurs non autochtones. En moyenne, ils sont plus fortement d’accord pour dire qu’ils se sentent valorisés au travail, qu’ils sont satisfaits de leur emploi actuel, qu’ils travaillent pendant le nombre d’heures de leur choix et que leur lieu de travail favorise un équilibre sain entre vie professionnelle et vie privée.

« Ce rapport commence à aborder le manque de données sur l’entrepreneuriat autochtone et la réussite scolaire », a déclaré Roberta Jamieson, présidente et chef de la direction d’Indspire. « En tirant parti de nos données et de nos mandats respectifs, nous pouvons continuer à produire de nouvelles recherches exclusives visant à façonner les actions des entreprises, des organismes et des gouvernements canadiens afin de mieux soutenir la réussite scolaire et, en fin de compte, le bien-être économique et social des Autochtones ».

« Les jeunes autochtones sont le groupe démographique qui connaît la croissance la plus rapide au Canada et une partie essentielle de la main-d’œuvre actuelle et future du pays », a déclaré Tabatha Bull, présidente et chef de la direction du Conseil canadien pour l’entreprise autochtone. « Ce rapport est une première étape dans la conversation sur la façon d’attirer, de retenir et de soutenir cette importante population dans tous les lieux de travail canadiens ».

« L’Ontario est fier de soutenir la collaboration novatrice entre le Conseil canadien pour l’entreprise autochtone et Indspire dans l’élaboration de ce rapport », a déclaré Greg Rickford, ministre des Affaires autochtones. « En exploitant les idées du rapport et en collaborant, nous continuerons à améliorer le bien-être social et économique des populations autochtones de cette province ».

Les autres principales conclusions du rapport sont les suivantes :

  • près de 35 % des boursiers de BAM déclarent travailler pour un employeur autochtone;
  • trois quarts (75 %) des boursiers de BAM qui travaillent pour un employeur autochtone trouvent un emploi approprié dans une communauté autochtone. Les boursiers de BAM sont plus susceptibles d’être des travailleurs autonomes que les travailleurs autochtones de la même tranche d’âge;
  • les travailleurs autonomes boursiers de BAM sont plus concentrés dans les secteurs des soins de santé et de l’aide sociale, des services éducatifs, de la construction, de la location de biens immobiliers et du crédit-bail immobilier que la population autochtone au sens large.

Cliquez ici pour lire une copie complète du rapport.

À propos d’Indspire

Indspire est un organisme de bienfaisance dirigé par des Autochtones qui investit dans l’éducation des Autochtones pour qu’à long terme, elle leur apporte des avantages ainsi qu’à leurs familles, à leurs communautés et à tout le Canada. Avec le soutien de ses partenaires financiers, Indspire octroie des bourses, offre des programmes et partage des ressources pour que les étudiants des Premières Nations, inuits et métis puissent tirer parti de leur plein potentiel. La vision stratégique d’Indspire est solidement ancrée dans sa mission et son mandat qui sont : que chaque étudiant autochtone obtienne un diplôme en l’espace d’une génération. En 2019-2020, Indspire a alloué plus de 17,8 millions de dollars aux étudiants des Premières Nations, inuits et métis de partout au Canada par le biais de 5 124 bourses. Pour obtenir plus d’informations, allez sur indspire.ca.

À propos du Conseil canadien pour l’entreprise autochtone (CCEA)

Le Conseil canadien pour l’entreprise autochtone veille à favoriser la pleine participation des peuples autochtones dans l’économie canadienne. À titre d’association nationale sans but lucratif et non partisane dont la mission est de promouvoir, de renforcer et d’améliorer une économie autochtone prospère en favorisant les relations d’affaires, les opportunités et la sensibilisation, le CCEA offre un partage des connaissances, fournit des ressources et suggère des programmes à ses membres afin de favoriser la création d’opportunités économiques pour les peuples et les entreprises autochtones partout au Canada. Pour obtenir plus d’informations, allez sur www.ccab.com.

 

-30-

Pour toute question d’ordre médiatique, veuillez contacter :

Nick Foglia
Vice-président, Communications et Marketing
Indspire
[email protected] | 416-921-2678

Amanda Charles
Adjointe aux communications
Conseil canadien pour l’entreprise autochtone
[email protected] | 647-289-2753

Send To Friend Email Print Story

Comments are closed.

NationTalk Partners & Sponsors Learn More