See. Know. Act.

    You can use your smart phone to browse stories in the comfort of your hand. Simply browse this site on your smart phone.

    Using an RSS Reader you can access most recent stories and other feeds posted on this network.

    SNetwork Recent Stories

See. Know. Act.

by NationTalk on November 15, 20101842 Views

nnapf_logo

Can a life be changed simply by becoming aware of an issue? The answer is yes. November 14-20, 2010 is National Aboriginal Addictions Awareness Week (NAAAW), a time to raise awareness about how addictions affect our communities.

Aboriginal and non-Aboriginal communities alike all have a stake in addressing addictions. No matter where your community is at, NAAAW is about coming together to speak with one voice. While some people may find it easier to judge or blame, we know that addiction is a disease. As drugs get more potent, we struggle to prevent and treat addiction and offer a healthier choice. we know more today about the different types of addictions, be it alcohol, prescription and non-prescription drugs, food, gambling, sex, or others. Many of these issues were never talked about in Aboriginal communities. Today, we know more. The National Native Addictions Partnership Foundation (NNAPF) supports NAAAW. We call upon our communities to rise to the challenge.

NNAPF believes once we raise awareness, then we help people and communities understand what we can do through empowerment.

Our awareness efforts need to be backed up with solid evidence and facts. We need to send a strong and clear message to people about what addiction is and its effects. Better yet, we need to offer solutions.

NNAPF also believes we need to support our youth who are showing good leadership by living and alcohol and drug free lifestyle, and being role models to other youth.

Many of our communities have lost so many people to addiction. While we take time to honour those lives, we can rely on community spirit to look to a new way of living. Our awareness campaigns need to encourage community mobilization.
Sober walks, alcohol and drug free dances, recreation, positive messaging are all things we can do for one another. We all can reach out to the ones in our communities who are struggling and dealing with their own addictions.

The National Native Addictions Partnership Foundation calls upon our partners, to work with us to help people understand what addiction is, what it does to us, and what we can do about it.

This November 14 to 20th, let it be a time to show your community you care. The theme is “Living the Good Life”. Get involved and share your plans with others. Once we become aware, we can build more support in our community for those reaching out.

NNAPF is the national voice advocating for Inuit and First Nations culturally-based addictions services. For further information contact our Head Office at 1-866-763-4714.

-30-

—————–
Voir, Savoir, Agir
Peut-on changer sa vie simplement en prenant conscience d’un problème? La réponse est oui. Les 14-20 novembre 2010, ce sera la Semaine nationale de sensibilisation aux toxicomanies chez les Autochtones (SNSTA), le temps de nous sensibiliser aux incidences des dépendances sur nos communautés.

Les collectivités autochtones et les collectivités non autochtones, semblables à cet égard, ont vraiment intérêt à s’attaquer aux problèmes de dépendance. Peu importe la situation de votre collectivité, la SNSTA visera à rassembler les gens pour parler d’une même voix, à l’unisson.

Même s’il y en a dans la société qui peuvent trouver plus facile de porter des jugements ou de blâmer, on sait que la dépendance relève plutôt de la maladie. Alors que les drogues deviennent de plus en plus puissantes, nous avons du mal à faire de la prévention, à traiter les problèmes de dépendance et à offrir des choix plus sains.

De nos jours, nous avons plus de connaissances au sujet des différents types de dépendance, qu’il s’agisse d’alcool, de médicaments d’ordonnance et de médicaments en vente libre, de dépendances alimentaire, aux jeux de hasard, de sexomanie ou d’autres. Bon nombre de ces problèmes de dépendances n’ont jamais été abordés dans les communautés autochtones. Aujourd’hui, on est plus éclairés à ce sujet.

La Fondation autochtone nationale de partenariat pour la lutte contre les dépendances (FANPLD) appuie la SNSTA. Nous demandons aux communautés de relever le défi.

La FANPLD est convaincue que, grâce à la sensibilisation, nous aidons les gens et les communautés à mieux comprendre ce qu’ils peuvent faire en s’habilitant, en renforçant leur capacité d’agir. Nos efforts de sensibilisation doivent être soutenus par tout un faisceau de données, de résultats probants et de faits. Il faut transmettre un message clair et fort aux gens sur ce que sont les dépendances et leurs répercussions. Encore mieux, nous devons proposer des solutions.

La FANPLD croit aussi qu’il faut supporter notre jeunesse qui démontre un solide leadership en vivant dans l’abstinence, en adoptant des habitudes de vie sans alcool et sans drogue, en devenant des modèles pour d’autres jeunes.

Beaucoup de communautés ont perdu un grand nombre de leurs membres à cause des dépendances. Tout en prenant le temps de rendre hommage à toutes ces vies perdues, nous pouvons faire confiance à l’esprit communautaire pour qu’on s’oriente vers une nouvelle façon de vivre. Nos campagnes de sensibilisation doivent promouvoir la mobilisation sociale.

Des marches de la sobriété, des danses sans alcool et sans drogue, des activités de loisirs et de sports, des messages positifs, tout cela peut contribuer à nous entraider. On peut tous tendre la main à ceux et celles dans la communauté qui luttent pour se débarrasser de leur problème de dépendance. La Fondation autochtone nationale de partenariat pour la lutte contre les dépendances fait appel à ses partenaires pour qu’ils collaborent et aident les gens à bien comprendre en quoi consiste les dépendances, ce que celles-ci produisent comme effets et ce qu’on peut faire pour changer cela. Cette année, du 14 au 20 novembre, que ce soit l’occasion de démontrer à notre communauté que nous nous sentons concernés. Le thème est « Une vie saine, c’est bien vivre ». Participez et partagez vos projets avec les autres. Une fois que nous sommes sensibilisés, nous pouvons renforcer notre appui dans la communauté envers ceux et celles qui tendent la main.

La FANPLD est la voix nationale pour la promotion des services de lutte contre les dépendances adaptés à la réalité culturelle et destinés aux Premières nations et aux Inuits. Pour obtenir plus d’information, communiquez avec le bureau principal de la FANPLD à 1-866-763-4714.

-30-

Send To Friend Email Print Story

Comments are closed.

NationTalk Partners & Sponsors Learn More