New consensus on enacting the Truth and Reconciliation Commission’s Call to Action on Fetal Alcohol Spectrum Disorder

by pmnationtalk on June 5, 2017387 Views

New consensus on enacting the Truth and Reconciliation Commission’s Call to Action on Fetal Alcohol Spectrum Disorder

New consensus on enacting the Truth and Reconciliation Commission’s Call to Action on Fetal Alcohol Spectrum Disorder

Vancouver, June 1, 2017— Leading experts in FASD and Indigenous health and wellness from across Canada have built consensus on promising approaches to address and prevent Fetal Alcohol Spectrum Disorder for Indigenous Peoples.

In its report two years ago, the Truth and Reconciliation Commission released 94 Calls to Action. Call to

Action #33 focuses on Fetal Alcohol Spectrum Disorder (FASD). It reads:

“We call upon the federal, provincial and territorial governments to recognize as a high priority the need to address and prevent FASD, and to develop, in collaboration with Aboriginal people, FASD preventative programs that can be delivered in a culturally appropriate manner.”

Recently, the Centre of Excellence for Women’s Health, the Thunderbird Partnership Foundation and the Canada FASD Research Network co-organized a dialogue event where experts from across Canada met to discuss Call to Action #33 and how it could be met.

A Consensus Statement was developed which includes eight tenets for enacting Call to Action #33.

  1. Centering prevention around Indigenous Knowledge and Wellness
  2. Using a Social and Structural Determinants of Health Lens
  3. Highlighting Relationships
  4. Community Based, Community Driven
  5. Provision of Wraparound Support and Holistic Services
  6. Adopting a Life Course Approach
  7. Models Supporting Resiliency for Women, Families, and Communities
  8. Ensuring Long-Term Sustainable Funding and Research

The full text is included as an appendix to this release.

The convening organizations urge all orders of government across Canada to adopt the tenets outlined in the Consensus Statement as we move forward as a country toward Truth and Reconciliation.

Quotes:

Audrey McFarlane, CanFASD Executive Director: “Supporting First Nations, Inuit and Metis peoples in implementing evidence-based, culturally appropriate and community-driven responses to FASD is a critical responsibility of Canadians.”

Carol Hopkins, Thunderbird Partnership Foundation Executive Director: “These tenets and the group’s Consensus Statement follow the principles of reconciliation – mutual respect, recognition, sharing, and an understanding that all people are equal honours the historic Truth and Reconciliation report.”

Dr. Nancy Poole, Centre of Excellence for Women’s Health Director: “We look forward to working with CanFASD, Thunderbird Partnership Foundation and other Indigenous organizations to share these tenets broadly as we develop and study programming on prevention of FASD.”

About the Organizations:

The Thunderbird Partnership Foundation works with First Nations to further the capacity of communities to address substance use and mental health issues. The non-profit organization promotes a holistic approach to healing and wellness that values culture, respect, community, and compassion.

The mission of the Centre of Excellence for Women’s Health (CEWH) is to improve the health of women by fostering collaboration on multidisciplinary and action-oriented research on girls’ and women’s health and to introduce gender into health research. The CEWH pays particular attention to research that will improve the health status of girls and women who face health inequities due to socioeconomic status, race, culture, age, sexual orientation, geography, disability and/or addiction.

The Canada FASD Research Network is a group of the leading experts on FASD in the country including academic researchers and front line care providers. Their mission is to produce and maintain national, collaborative research designed for sharing with all Canadians and leading to prevention strategies and improved support for people affected by FASD.

-30-

Attached: Consensus Statement: Eight Tenets for Enacting the Truth and Reconciliation Commission’s Call to Action #33

Experts are available to speak with the media about the consensus statement from any of the above organizations.

Please contact:

Sherry Huff
Thunderbird Partnership Foundation
519-692-9922 ext 306
shuff@thunderbirdpf.org

————————————————————————–

Nouveau consensus sur la mise en œuvre de l’Appel à l’action lié aux Troubles du spectre de l’alcoolisation fœtale de la Commission de vérité et de réconciliation

Vancouver, le 1er juin 2017 — Des experts de premier plan en matière des Troubles du spectre de l’alcoolisation fœtale (TSAF) et de la santé et le mieux-être des autochtones de partout au Canada sont parvenus à un consensus autour des approches prometteuses pour faire face et prévenir des Troubles du spectre de l’alcoolisation fœtale (TSAF) chez les peuples autochtones.

Dans son rapport deux ans auparavant, la Commission de vérité et de réconciliation avait publié 94 Appels à l’action. L’Appel à l’action #33 porte sur les Troubles du spectre de l’alcoolisation fœtale (TSAF). En voici la teneur:

« Nous demandons aux gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux de reconnaître comme priorité de premier plan la nécessité d’aborder la question du trouble du spectre de l’alcoolisation fœtale (TSAF) et de prévenir ce trouble, en plus d’élaborer, en collaboration avec les Autochtones, des programmes de prévention du TSAF qui sont adaptés à la culture autochtone »

Récemment, le Centre d’excellence pour la santé des femmes, Thunderbird Partnership Foundation et le Canada FASD Research Network – (le réseau canadien de recherche sur l’ETCAF) ont coorganisé un événement de dialogue auquel se sont réunis des experts de partout au Canada afin de discuter de l’Appel à l’action #33 et de la façon d’y donner suite.

Une Déclaration de consensus a été mise au point. Celle-ci comprend huit préceptes sur la mise en œuvre de l’Appel à l’action #33. Il s’agit de:

  1. Articuler la prévention autour des connaissances et le mieux-être des autochtones
  2. S’appuyer sur les déterminants sociaux et structurels de la santé
  3. Mettre en exergue des relations
  4. Démarches communautaires, démarches animées par la communauté
  5. Prestation de services de soutien et holistiques englobants
  6. Adopter une approche des parcours de vie
  7. Modèles favorisant la résilience chez les femmes, familles et communautés
  8. Assurer un financement durable à long terme et la recherche

Le texte intégral figure en annexe au présent communiqué.

Les organisations invitantes exhortent tous les paliers de gouvernement à l’échelle du Canada à adopter les préceptes énoncés dans la Déclaration de consensus, alors que nous évoluons comme pays vers la vérité et la réconciliation.

Citations :

Audrey McFarlane, directrice exécutive de CanFASD : « Soutenir les Premières Nations, les Inuits et les Métis dans la mise en œuvre des stratégies de lutte contre l’ETCAF fondées sur des faits, adaptées aux particularités culturelles et axées sur la communauté est une responsabilité essentielle des Canadiens et Canadiennes.

Carol Hopkins, directrice exécutive de Thunderbird Partnership Foundation : « Ces préceptes et la Déclaration de consensus du groupe suivent les principes de réconciliation – le respect mutuel, la reconnaissance, le partage et le fait de comprendre que toutes les personnes sont égales, font honneur au rapport historique de vérité et de réconciliation.

La Dre Nancy Poole, directrice du Centre d’excellence pour la santé des femmes : « nous avons hâte de travailler avec CanFASD, Thunderbird Partnership Foundation et d’autres organisations autochtones afin que ces préceptes puissent être largement partagés, alors que nous mettons au point et analysons des programmations relatives à la prévention de l’ETCAF ».

À propos des organisations :

Thunderbird Partnership Foundation travaille avec les Premières Nations afin de renforcer la capacité des collectivités à faire face aux problèmes liés à la toxicomanie et la santé mentale. Cette organisation à but non lucratif préconise une approche holistique à la guérison et au mieux-être fondée sur la culture, la communauté, le respect et la compassion.

Le Centre d’excellence pour la santé des femmes (CESF) a pour mission d’améliorer la santé des femmes en favorisant la collaboration sur la recherche multidisciplinaire et orientée vers l’action liée à la santé des jeunes filles et des femmes, ainsi que d’introduire le concept de genre dans la recherche en santé. Le CESF accorde une attention particulière à la recherche qui permettra d’améliorer l’état de santé des jeunes filles et des femmes confrontées à des inégalités en santé en raison de statut socioéconomique, race, culture, âge, orientation sexuelle, géographie, handicap et dépendance.

Le Canada FASD Research Network – réseau canadien de recherche sur l’ETCAF regroupe des experts de premier plan en matière de l’ETCAF à l’échelle du Canada, notamment des chercheurs universitaires et les prestataires de soins de première ligne. Le réseau a pour mission de produire et de maintenir des projets de recherche menés en collaboration au plan national, et conçus pour faire l’objet de partage avec tous les Canadiens, servant éventuellement de cadre pour des stratégies de prévention et permettant d’en arriver à une prise à charge améliorée des personnes atteintes de l’ETCAF.

-30-

Annexe: Déclaration de consensus : Huit préceptes sur la mise en œuvre de l’Appel à l’action #33

Des experts de toutes les organisations susmentionnées sont disponibles pour parler aux médias par rapport à la Déclaration de consensus

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec : Sherry Huff

Thunderbird Partnership Foundation, 519-692-9922, poste 306 shuff@thunderbirdpf.org

Send To Friend Email Print Story

Comments are closed.

NationTalk Partners & Sponsors Learn More